Acheter son billet de train chez un buraliste, ça se passera comment ?

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Les buralistes de cinq régions françaises vendront, avant la fin de l'été, des billets de TER et de TGV, qui sortiront sous forme de ticket de caisse avec un QR code.
ON DÉCRYPTE

Le partenariat a été signé lundi soir à Paris : les buralistes vont, dans les prochaines semaines, vendre des billets SNCF. Cinq régions test proposeront ce service dans un premier temps : Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est, Normandie, Pays-de-la-Loire et Provence-Alpes-Côte d'Azur. Une manière pour la compagnie ferroviaire de répondre à la grogne des clients face à la baisse du nombre de guichets et à la fermeture des boutiques. Et pour les buralistes, c’est aussi un moyen de continuer à se diversifier.

Une tablette, une toute petite imprimante pour sortir votre billet de train au format facturette de carte bancaire... l'opératio n doit être simple et rapide, promet Guillaume Pépy, président de la SNCF : "Il y aura un code à deux dimensions, qui va être scanné soit par le contrôleur soit par la porte d’embarquement. Il n’y aura donc pas besoin d’aller chercher son billet dans un automate. C’est un système très simple, et pour la buraliste et pour le voyageur".

"Nous allons pouvoir, rapidement, déployer ces expérimentations dans notre réseau"

Pas d’échange ni de remboursement, seulement de la vente des billets de TER mais aussi de TGV. Pour Philippe Coy, président de la confédération des buralistes, ce partenariat est une aubaine pour répondre à la baisse des ventes de tabac : "Tout l’objet du plan de transformation que nous menons depuis huit mois, c’est d’amener plus de services. Des points de contacts ont déjà été identifiés par les équipes TER-SNCF et nous allons pouvoir, rapidement, déployer ces expérimentations dans notre réseau".

Les 24.500 bureaux de tabac ne vendront pas tous des billets de train, mais les premiers le feront dès la fin du mois de juillet, avant une montée en puissance prévue en 2020.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par B.B