PSA : "jeu d'écriture comptable" (CGT)

  • A
  • A
Partagez sur :

La CGT a contesté mercredi les résultats financiers de PSA Peugeot Citroën, qui dit avoir essuyé en 2012 une perte nette historique de 5 milliards d'euros, dénonçant un "jeu d'écriture comptable" de la part du groupe destiné, selon le syndicat, à "noircir le tableau".

"Nous contestons formellement ces chiffres", a indiqué à l'AFP Jean-Pierre Mercier, délégué CGT à l'usine PSA d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) qui doit fermer en 2014 dans le cadre d'un vaste plan de restructuration en France et est paralysée par une grève depuis la mi-janvier. "Quand on analyse la situation, on note qu'il y a 4,7 milliards d'euros de dépréciations d'actifs, qui sont purement un jeu d'écriture comptable. Les 300 millions d'euros restants ont été provisionnés pour financer les 11.000 suppressions d'emploi", a assuré M. Mercier.

Ce n'est pas de l'argent qui est sorti du groupe (...) Comme d'habitude, le direction fait un effet d'annonce, elle veut noircir le tableau pour justifier l'injustifiable", a ajouté le responsable de la CGT.

>> A LIRE AUSSI : 5 milliards de pertes pour PSA en 2012