Vin d'honneur, repas, soirée : quels vins choisir pour votre mariage ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Dans "Les deux minutes du vin", Olivier Poels, spécialiste du vin, donne ses conseils afin de bien choisir les boissons pour le jour J.

Qui dit début du printemps dit début de la saison des mariages. Parmi l'ensemble des préparatifs, faire les bons choix de vins s'avère primordial, puisqu'ils sont une composante essentielle de la fête et du repas. Olivier Poels, chroniqueur de La Table des bons vivants, livre toutes ses astuces pour tomber juste, du vin d'honneur jusqu'à la fin de la soirée.

Dissocier traiteur et achat des vins

Le premier conseil d'Olivier Poels est de faire en sorte "de prendre la main" sur la sélection des vins et de ne pas laisser cette partie au traiteur choisi pour tout ce qui est du domaine de la nourriture. "Le traiteur va marger sur le vin et ils ne seront pas forcément extraordinaires." Argument supplémentaire : choisir ses propres bouteilles permettra de personnaliser son mariage.

Le vin d'honneur : champagne ou pas champagne ?

Le choix s'avère cornélien. Et souvent, à cause du budget. Notre chroniqueur conseille "de ne pas prendre une bouteille de champagne premier prix. Une bonne bouteille de champagne coûte un peu d'argent. Mieux vaut un bon crémant plutôt qu'un mauvais champagne. Si vous n'avez pas les moyens de mettre 20 ou 25 euros par bouteille et cela peut se comprendre quand on est nombreux, optez pour un bon crémant." Crémants de Loire, d'Alsace, de Bourgogne, les possibilités sont nombreuses. Une bouteille coûtera quasi deux fois moins cher qu'un champagne.

Autre option : jouer le clin d’œil régional comme un bon vin blanc si vous vous mariez dans la Loire ou un vin rosé si votre cérémonie se déroule en Provence. 

À retenir : le champagne n'est pas obligatoire !

Que servir à table ?

Avec entrée, plat, dessert, mieux vaut "éviter la collection de vins", compliquée pour le service et pas très digeste. "La bonne idée, c'est de faire un blanc, un rouge et chacun se sert au rythme de la soirée. Il y en a toujours qui n'aiment pas le blanc, d'autres le rouge, avec cette solution, le maximum de convives sont satisfaits." 

La bonne idée peut être de penser à des formats originaux, comme les magnums ou jéroboams. "Ça donne un côté plus festif, ça a de l'allure et ce n'est pas beaucoup plus cher." Autre avantage : ces bouteilles se conservent bien, "les vins sont en général plus frais en bouche et ont un côté plus vivants donc c'est une bonne chose d'avoir des grands contenants."

Quelle quantité prévoir ?

Pour l'apéritif/vin d'honneur, il faut prévoir une bouteille pour quatre personnes, sachant que certains ne boivent pas d'alcool. 

À table, il faut compter une bouteille pour trois personnes. Il faut aussi penser à un petit stock supplémentaire pour l'après-repas. 

Europe 1
Par Aurélie Dupuy