Un tableau peint par une intelligence artificielle vendu 380.000 euros

, modifié à
  • A
  • A
De loin, la toile, dans son cadre doré, ressemble à de nombreux portraits du 18ème ou 19ème siècle © Obvious / Christie's
Partagez sur :

"Le portrait d'Edmond de Bellamy", créé de toutes pièces par une intelligence artificielle, a été vendu 380.000 euros, jeudi lors d'une vente aux enchères.

L'homme est trapu, son visage flou, et le blanc de son col tranche avec le noir de ses habits. Le tableau est cerné d'un cadre doré, mais contrairement aux apparences, Le portrait d'Edmond de Bellamy n'a pas été peint par un être humain. Non, il a plutôt été conçu par un ordinateur, avant d'être imprimé sur la toile. L'œuvre était la première du genre à être proposée lors d'une vente aux enchères, chez Christie's. À New York, elle s'est adjugée jeudi 380.000 euros, soit 45 fois son estimation de départ.

À l'origine, un collectif d'artistes français. Derrière ce tableau se cache un collectif d'artistes français, Obvious, composé de Pierre Fautrel, Gauthier Vernier et Hugo Caselles-Dupré. Les trois hommes ne se sont d'ailleurs pas contenté de générer le seul portrait du comte Edmond de Bellamy, ils ont aussi récréé ceux de toute sa famille.

L'épineuse question des droits d'auteur. L'œuvre pose toutefois la question des droits d’auteur. Le collectif Obvious a notamment admis avoir utilisé une partie du code élaboré par un autre artiste, Robbie Barrat, qui l'avait partagé sous une licence open source (lisible, utilisable et modifiable par tous). Reste qu'en lieu et place de la signature de l'artiste figure une partie de l’algorithme utilisé. Le nom de l'acheteur, qui a participé à la vente par téléphone, n'a quant à lui pas été révélé.

Ces œuvres artificielles sont forcément amenées à se multiplier. Et à faire parler : en 2016, un tableau de Rembrandt plus vrai que nature, entièrement créé par ordinateur d'après l'ensemble du travail du maître peintre, avait déjà défrayé la chronique.