Un roman sur l'amour de la littérature : Découvrez "La belle Hélène" de Pascale Roze

  • A
  • A
"La belle Hélène" de Pascale Roze (Stock) 1:41
"La belle Hélène" de Pascale Roze (Stock) © DR
Partagez sur :
"La belle Hélène" de Pascale Roze est la dernière des cinq œuvres en lice pour la première édition du Prix Littéraire Europe 1-GMF qui aura lieu le 24 juin prochain. Notre journaliste littéraire Nicolas Carreau vous explique pourquoi il faut le lire.

Pascale Roze, à qui l’on doit notamment Chasseur Zéro (Prix Goncourt en 1996), nous raconte ici l’histoire d’Hélène Bourguignon. Elle âgée d’une soixantaine d’années, vit seule et donne des cours de littérature à Sciences-Po. "Elle parle surtout de nouvelles à ses étudiants. D’ailleurs, chaque titre des chapitres du roman fait référence à une nouvelle, ou porte carrément le nom d’un grand auteur, comme Richard Brautigan, Tchekhov, ou Robert Musil" nous explique Nicolas Carreau. Procédé qui permet au lecteur de porter un nouveau regard sur les nouvelles abordées, ou bien de les découvrir. "Pascale Roze a le talent de nous la faire sentir, à nous donner son essence".

Une œuvre invitant à la réflexion

Ces nouvelles font écho à la vie du personnage principal. "Hélène Bourguignon en profite pour se remémorer son passé, réfléchir sur elle, sur ce que c’est qu’être une femme de soixante ans aujourd’hui. Elle parle du présent, de la société actuelle, ce qui donne un très joli roman qui est en plus émaillé de plein de citations philosophiques, Marc Aurèle notamment. Des citations, des aphorismes, qui nous donnent à réfléchir. C’est le genre de livre qu’on lit en s’interrompant pour méditer sur la phrase. Ça nous reste, et c’est un très beau livre" conclu-t-il sur La belle Hélène, publié en janvier dernier aux éditions Stock.

ÉVÉNEMENT

Europe 1 est fière de lancer son prix littéraire, en partenariat avec GMF, qui distinguera des histoires d’engagement collectif. Le jury, composé de personnalités mais également d’auditeurs d’Europe 1, remettra le Prix Littéraire Europe 1 – GMF au lauréat lors d’une cérémonie exceptionnelle au studio Bellemare, à Europe 1, le 24 juin prochain. Nicolas Carreau, spécialiste littéraire d’Europe 1, que l’on retrouve tous les dimanches de 14h à 15h dans "La voix est livre", est le parrain de la 1ère édition du Prix Littéraire Europe1-GMF.  Ce prix est né d’une rencontre entre GMF et Europe 1 autour de valeurs communes et de la volonté de mettre en lumière ceux qui œuvrent à rendre la société plus humaine, et ceux qui en ont fait leur vocation. 

Europe 1
Par Nicolas Carreau