Trump et Obama saluent la mémoire d'Aretha Franklin

  • A
  • A
Le président des États-Unis, Barack Obama, et le procureur général, Eric Holder, écoutent la chanteuse Aretha Franklin en février 2015.
Le président des États-Unis, Barack Obama, et le procureur général, Eric Holder, écoutent la chanteuse Aretha Franklin en février 2015. © AFP
Partagez sur :
L'actuel président des Etats-Unis et son prédécesseur ont tous deux rendu hommage à la "reine de la soul", Aretha Franklin, décédée jeudi à 76 ans. 

Le président américain Donald Trump a rendu hommage à la légende américaine de la soul Aretha Franklin, décédée jeudi à l'âge de 76 ans, saluant la voix de la chanteuse, "merveilleux bienfait de Dieu". "La Reine de la Soul, Aretha Franklin, est décédée. Elle fut une femme exceptionnelle qui a bénéficié d'un merveilleux bienfait de Dieu, sa voix. Elle va nous manquer !", a tweeté Donald Trump. 

L'ancien président américain Barack Obama a lui aussi rendu hommage à la "divine" Aretha Franklin, en estimant qu'elle avait contribué à "façonner l'Amérique". "Dans sa voix, nous pouvions lire notre Histoire, dans son entièreté et dans toutes ses nuances : notre puissance et nos peines, notre côté sombre et notre lumière, notre quête de la rédemption et le respect gagné difficilement", a commenté l'ex-président démocrate, à l'investiture duquel la légende de la soul avait chanté.