Titeuf numéro un des ventes de livres en France

  • A
  • A
Depuis sa création en 1992, plus de 21 millions d'albums se sont vendus selon son éditeur Glénat. © AFP
Partagez sur :

Dans ce nouvel opus, le héros à la mèche blonde fait face aux réalités du monde telle que la crise des migrants, le terrorisme ou encore la théorie du complot.

En librairie depuis seulement le 31 août, le dernier album de Titeuf, le héros de BD imaginé par Zep, caracole en tête des ventes de livres en France, tous genres confondus, selon le baromètre hebdomadaire de Livres Hebdo à paraître vendredi.

Titeuf est une série phare de la BD francophone. Depuis sa création en 1992, plus de 21 millions d'albums se sont vendus selon son éditeur Glénat. Il est traduit dans 25 pays dont la Chine. Reconnaissable à sa couverture rose fluo, ce quinzième opus des aventures de Titeuf, À fond le slip, bénéficie d'un tirage de 550.000 exemplaires. Après le choix du format long adopté dans l'album précédent, Zep a choisi de "revenir aux fondamentaux" avec des histoires d'une planche ou deux maximum. Cela donne à l'album un rythme endiablé. On passe du grave au comique en un clin d’œil.

Le héros confronté à la "noirceur du monde". "Je n'ai jamais mis de limite aux sujets à aborder avec Titeuf. Les enfants ne s'interdisent pas un sujet parce qu'il est tabou. Le tabou, c'est l'invention des adultes qui ont peur de l'intelligence des enfants", confiait Zep récemment. Dans cet album, le Genevois confronte son héros à la noirceur du monde avec un Titeuf devant se coltiner avec la crise des migrants, le terrorisme, l'intégrisme ou encore la théorie du complot.