Sexisme dans la musique : "Il y a énormément de chemin à faire", selon Juliette Armanet

  • A
  • A
Juliette Armanet s'associe à la lutte contre le sexisme dans le milieu de la musique. 1:43
Juliette Armanet s'associe à la lutte contre le sexisme dans le milieu de la musique. © Juliette Armanet sur Europe 1
Partagez sur :
Dans "Télérama", près de 700 femmes s'engagent contre le sexisme dans le monde de la musique. Pour Juliette Armanet, signataire de ce manifeste, "les femmes ne demandent qu'à prendre leur place".
INTERVIEW

Clara Luciani, Jeanne Added, Chris, les Brigitte… Pas moins de 690 femmes signent un manifeste, dans Télérama, pour dénoncer le sexisme dans l'industrie musicale. Parmi elles, figure la chanteuse Juliette Armanet, qui déplore sur notre antenne, mercredi, le fait qu'il y ait "encore trop peu de femmes qui soient directrices artistiques et décisionnaires dans ces milieux".

"La musique avait son mot à dire"

"Tous les milieux commencent à prendre la parole sur ce sujet. Évidemment, la musique avait aussi son mot à dire", raconte l'auteure de Petite Amie, album révélation des Victoires de la musique en 2018. Dans ce manifeste, ces 690 femmes appellent "au changement des mentalités et des pratiques" dans ce milieu, où "il y a énormément de chemin à faire", selon elle. "Il y a encore énormément d'inégalités et les femmes ne demandent qu'à prendre leur place", assure-t-elle.

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

"On est une génération qui porte haut et fort des paroles de femmes qui sont enfouies depuis des dizaines d'années", affirme la chanteuse. "Il est temps qu'on prenne la parole sans violence, avec une vraie radicalité, pour que les choses bougent. Que toutes ces femmes osent prendre la parole, au nom d'autres femmes, ça raconte une génération qui est en marche. L'égalité est la plus belle des révolutions", défend Juliette Armanet, qui insiste sur un point simple, et précis : il faut avant tout "donner la même chance aux femmes qu'aux hommes d'exister dans le monde de la musique".

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec