Pourquoi les vieux jeux vidéo Sonic des années 90 seront toujours les meilleurs

, modifié à
  • A
  • A
En 1991, "Sonic the Hedgehog" lançait les aventures de Sonic de la plus belle des manières. 4:54
En 1991, "Sonic the Hedgehog" lançait les aventures de Sonic de la plus belle des manières. © Sega
Partagez sur :
"Sonic, le film", première incursion au cinéma du plus célèbre des hérissons, vise clairement à donner un coup de jeune à ce grand héros de jeux vidéo. Pourtant, l'histoire récente a prouvé que le rétro-gaming était désormais l'avenir le plus viable pour Sonic.

Il lui aura fallu quasiment trente ans pour percer au cinéma : Sonic, l'un des héros de jeux vidéo les plus populaires de tous les temps, fait ses premiers pas sur grand écran. Sonic, le film, en salles le 12 février, n'est pas un chef d'oeuvre mais il réussira peut-être à relancer la carrière du hérisson bleu supersonique. Car, après quelque 80 jeux, dont plusieurs classiques, et plus de 100 millions de copies vendues depuis 1991, Sonic a perdu de sa superbe. À tel point que son avenir pourrait s'écrire… au passé, par le biais du rétro-gaming.

Star des années 90

La comparaison est facile mais plutôt juste : en bon sprinter, Sonic est parti très fort avant de s'épuiser sur le long terme. Retour en 1991. Sega est au sommet : sa console de salon, la Mega Drive rivalise avec la Super NES de Nintendo. C'est le moment que la firme japonaise choisit pour lancer sa nouvelle mascotte : Sonic, un hérisson bleu qui court très très vite. Sonic the Hedgehog est inclus d'office dans le pack de la Mega Drive. Le succès est immédiat. Ce jeu de plate-formes en 2D, dopé à l’adrénaline, fait passer Mario pour un grand-père essoufflé. Le principe est simple : avancer en courant jusqu'à la fin du niveau, passer dans des loopings, ramasser des anneaux, éviter les pièges, se rouler en boule pour taper les ennemis…

Au total, Sonic the Hedgehog s'écoule à 15 millions d'exemplaires, c'est un carton planétaire, facilité certes par l'inclusion dans les packs de console. L'année d'après, la suite confirme ce succès avec plus de 6 millions de jeux vendus. Sur console, mais aussi à la télévision en dessin animé, Sonic est l'une des stars des années 90. Son monde coloré se remplit de personnages secondaires marquants : Knuckles, son rival rouge qui grimpe aux murs, Amy, sa petite amie armée d’un marteau, Tails, son ami, un renard capable de voler. Ensemble, ils luttent contre le diabolique Dr. Robotnik.

De héros à (presque) zéro

Le destin de Sonic était tout tracé : il devait concurrencer Mario, la mascotte de Nintendo. Dans cette optique, Sega a d'ailleurs tenté de lui faire suivre la même trajectoire en diversifiant les jeux Sonic. En plus des jeux de plateforme classiques, il y a eu des tentatives de "party game", c’est-à-dire des jeux regroupant plein de mini-jeux à jouer entre amis. Mais aussi des jeux façon flipper, façon Tetris, des jeux d’aventure, en 2D, en 3D (comme l'étonnant Sonic Forces, qui propulsait le hérisson bleu dans le monde réel)… Sonic a même copié Mario Kart avec ses propres jeux de course de voiture : Sonic Drift

"Sonic Forces" mélange, de phases de plateformes et de combats en 3D, n'a pas réussi à redorer le blason de la franchise en 2017.

L'univers de Sonic s'est donc progressivement agrandi mais l'arrêt, en 2001, de la production de consoles Sega, suite aux ventes décevantes de la Saturn et de la Dreamcast, a porté un coup au hérisson bleu. Sans constructeur pour appuyer son développement, il a perdu de sa force de frappe. Et si les jeux Sonic ont continué de sortir dans les années 2000, les ventes, elles ont faibli, certains opus ne dépassant même pas le million d'exemplaires. Le héros a également mal vécu le passage à la 3D, le format plate-formes s'y prêtant peu.

Le rétro-gaming à la rescousse

Résultat, pendant que Mario continuait de passionner petits et grands enfants, Sonic, lui, a traversé le désert. Dernier jeu en date du hérisson, Team Sonic Racing est passé relativement inaperçu à sa sortie en 2018. Sympathique mais très dispensable, le jeu est à des années-lumière du fun que procure son modèle affiché : Mario Kart 8. Il ne faut pas délaisser Sonic pour autant, simplement admettre qu'il appartient désormais au genre du rétro-gaming, ces jeux à l’ancienne auxquels on prend plaisir à rejouer.

L'excellent "Sonic Mania" prouve que le succès du hérisson bleu passe désormais par le nostalgie.

La preuve avec le dernier bon jeu estampillé Sonic : Sonic Mania, sorti en 2017 sur Nintendo Switch, PS4, et Xbox One. Un jeu hommage aux classiques de la Mega Drive avec des graphismes volontairement low-cost, une musique 8 bits, seulement trois personnages jouables et surtout un retour au style de jeu original : une course effrénée en vue de côté. Une belle réussite qui a remis au goût du jour le Sonic des années 1990 en misant sur la nostalgie des joueurs. Et pour les puristes, il y a la Mega Drive Mini, une réédition de la console culte sortie l'an dernier. Pour 60 euros, vous avez la console et une vingtaine de jeux préinstallés, dont Sonic the Hedgehog 1 et 2. Une vraie madeleine de Proust !