Philippe Djian : "Je suis toujours attiré par les gens un peu bizarres"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Dans Europe matin, l'écrivain évoque son nouveau roman, "À l'aube", qui sort le 5 avril prochain.
INTERVIEW

Un an après Dispersez-vous, ralliez-vous, Philippe Djian sort un nouveau roman : À l'aube. Un ouvrage avec une intrigue qui se tient aux Etats-Unis, sur la côte Est. L'histoire de Marlon et sa sœur Joan, qui perdent leurs parents dans un accident de voiture et qui doivent maintenant se débrouiller seuls.

"En littérature, l'idée c'est de faire un pas de côté". Tout au long de sa carrière d'écrivain, Philippe Djian s'est toujours intéressé à des personnages un peu à la limite, sur le plan moral, que ce soit dans Oh… (2012) ou encore dans Chéri-Chéri (2014). "En littérature, l'idée c'est de faire un pas de côté, de regarder en changeant l'angle", souligne-t-il.

Interrogé au sujet des personnages de À l'aube, Philippe Djian explique qu'il aime mettre en scène ce type de personnes limites "car ce sont les gens que je fréquente". "Je suis toujours attiré par les gens un peu bizarres, mais il ne faut pas qu'ils soient complètement fous, parce qu'après je ne peux pas communiquer avec eux", confie l'écrivain. "Ce sont des gens bizarres, mais que j'aime quand même, qui ne sont pas mainstream".