Pas de réouverture le 7 janvier pour les lieux de culture : "C'est un tunnel sans fin"

  • A
  • A
Après le reconfinement, la réouverture des lieux de culture était initialement prévue pour le 15 décembre. Cette date a été reportée vendredi pour la seconde fois. 6:00
Après le reconfinement, la réouverture des lieux de culture était initialement prévue pour le 15 décembre. Cette date a été reportée vendredi pour la seconde fois. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :
Face à la situation sanitaire, la réouverture des lieux culturels, prévue le 7 janvier, a été de nouveau suspendue. Samedi, au micro d'Europe Matin, le producteur Jean-Marc Dumontet, responsable de plusieurs salles de spectacle parisiennes, avoue ne plus croire à une réouverture "tant que le virus ne [sera] pas dompté".
INTERVIEW

Secteur particulièrement touché par la crise liée au Covid-19, le monde du spectacle n'en voit pas le bout. Les lieux de culture vont encore devoir attendre avant d'accueillir de nouveau le public. Alors que le gouvernement avait déjà repoussé une réouverture prévue le 15 décembre au 7 janvier en raison des mauvais chiffres de l'épidémie, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé vendredi que celle-ci n'était déjà plus à l'ordre du jour, là encore à cause d'une situation sanitaire toujours aussi dégradée. Après la déception, c'est désormais la résignation qui domine chez les professionnels.

 

"Tant que le virus n'est pas dompté, le spectacle vivant ne pourra pas se remettre à vivre"

"C'est un tunnel sans fin. C'est ça qui est épuisant", lâche au micro d'Europe 1 le producteur Jean-Marc Dumontet, responsable de plusieurs salles parisiennes. "Ce sont des faux espoirs et des illusions. Je crois que le gouvernement, aujourd'hui, est incapable de donner une date. Donc, si vous voulez, c'est une nouvelle qui, évidemment, n'est pas agréable mais qui était évidente à mes yeux", explique-t-il.

"Si je m'extrais de mon métier de producteur, d'homme de culture, je ne peux que comprendre qu'une certaine sévérité s'applique aujourd'hui. Je pense que tant que le virus n'est pas dompté, le spectacle vivant ne pourra pas se remettre à vivre", concède Jean-Marc Dumontet. "C'est vrai que ça peut paraître injuste parce que nos lieux sont des lieux globalement très sûrs, dans lesquels nous avons pris beaucoup de dispositions pour essayer de faire face au virus", poursuit le producteur. "Les spectateurs reviendront au théâtre une fois que ce virus sera dompté. Il faut encore s'armer de patience, malheureusement", conclut Jean-Marc Dumontet.

Europe 1
Par Romane Hocquet, édité par Romain David