Nicolas Rey parle de la mort : "Ça pourrait m’arriver un peu plus tôt que les autres"

  • A
  • A
Partagez sur :
Dans son nouveau roman "Dos au mur", publié aux éditions du Diable Vauvert, l'écrivain Nicolas Rey révèle être atteint d'une grave maladie, la pancréatite aiguë.
INTERVIEW

"J'écris parce que je vais crever". C'est par cette phrase que démarre Dos au mur, le nouveau roman de Nicolas Rey, publié aux éditions du Diable Vauvert. Dans cet ouvrage, l'écrivain révèle être atteint d'une pancréatite aiguë, une grave maladie inflammatoire du pancréas qui, à la moindre gorgée d'alcool, le condamnerait.

Invité de Philippe Vandel dans Ceci dit, samedi sur Europe 1, Nicolas Rey s'est confié sur cette mort qui plane. "Ça pourrait m’arriver un peu plus tôt que les autres", glisse-t-il. Et d'ajouter : "Je vais essayer de mourir jeune… le plus tard possible."

  

Europe 1
Par A.H.