"Le Trésor de l'Entente cordiale" : 750.000 euros à gagner dans une chasse au trésor franco-britannique

, modifié à
  • A
  • A
Trésor de l'Entente cordiale 2:22
La chasse au trésor de l'Entente cordiale débute ce jeudi. © DR/Capture d'écran YouTube.
Partagez sur :
La chasse au trésor de l'Entente cordiale débute ce jeudi. Neuf énigmes sont à résoudre depuis un livre d'énigmes Le Trésor de l'Entente cordiale, afin d'espérer découvrir le butin : un coffret d'une valeur de 750.000 euros, offert par Edouard VII au président Emile Loubet pour symboliser l'entente franco-britannique. 

A vos pelles et vos méninges ! La chasse au trésor de l'Entente cordiale débute ce jeudi avec la publication de l'ouvrage Le Trésor de l'Entente cordiale. Simultanément, deux livres sont publiés en France et en Angleterre, comportant des énigmes à résoudre et permettant aux chasseurs volontaires de découvrir le butin, un coffret d'une valeur de 750.000 euros. La récompense est aussi historique : il s'agit du vrai coffret remis par Édouard VII au Président français Émile Loubet pour symboliser l'Entente cordiale entre la Grande-Bretagne et la France.

Deux géodes à assembler 

À chaque page de l'ouvrage, on retrouve une image et un texte à décrypter. Et attention aux détails : des lettres en gras peuvent par exemple aiguiller les joueurs. Les réponses des neuf énigmes permettent de découvrir l'emplacement de la moitié d'une géode, l'autre étant enterrée outre-Manche. Une fois les deux parties réunies, les participants rencontreront Michel Becker, acquéreur du coffret en 2017 et organisateur de la chasse au trésor.

"Ces deux morceaux de géodes assemblés viennent s'insérer dans un anneau de clé. Et le fait de rentrer cette géode dans l'anneau de la clé permet de rendre la clé fonctionnelle et de lui faire ouvrir un grand coffre transparent à l'intérieur duquel se trouve le fameux coffret d'or", indique-t-il au micro d'Europe 1. 

À la recherche de la Chouette d'or

Michel Becker n'est pas un inconnu dans le monde de la chasse au trésor. Il est également l'un des organisateurs de la chasse "Sur la trace de la Chouette d'or", qui a pour but de retrouver une statuette de l'oiseau d'une valeur de 150.000 euros qui n'a pas été trouvée depuis 1993, date de lancement de la chasse.

Des "Chouetteurs" et "Chouetteuses" sont encore mobilisés pour tenter de la retrouver, comme Tina Deli, qui a commencé en 1996. Elle a déjà fait deux tentatives avec sa pelle. "Honnêtement j'y suis allée beaucoup plus pour me rassurer, je n'avais pas réellement d'endroits où creuser avec ma pelle", confie-t-elle. "J'ai creusé un peu au pif, pas très profond. On fait un trou et on recommence."

Pour ce trésor de l'Entente cordiale, il n'y a pas de date de fin prévue. La chasse au trésor devrait ainsi durer encore quelques années. Entre "quatre et cinq ans" selon ses créateurs, cités par Le Parisien.

Europe 1
Par Nicolas Carreau, édité par Mathilde Durand