"La rentrée en musique permet" de "montrer que la musique peut aller vers les jeunes", estime Renaud Capuçon

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le violoniste Renaud Capuçon joue lundi dans un collège dans le cadre de "La rentrée en musique". La musique est "un moyen extraordinaire pour le développement", assure-t-il sur Europe 1.
INTERVIEW

La rentrée, ça se fait aussi en musique. Dans le cadre de la deuxième édition de "La rentrée en musique", une initiative lancée par le ministère de l'Education, le célèbre violoniste Renaud Capuçon se produit lundi au collège Jean Vigo à Épinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis.

"Le cours de musique restait un cours où c'était un peu la foire." Une initiative qui a de quoi ravir le principal intéressé. "Ça fait très longtemps que nous, les musiciens, et plein d'autres gens, on se dit : 'Mais quand est-ce qu'il y aura autre chose que cette flûte à bec ?' C'est un peu caricatural mais le cours de musique restait, d'une façon générale, un cours où c'était un peu la foire", explique-t-il au micro de Matthieu Noël sur Europe 1.

La musique, "un moyen extraordinaire pour le développement". Pour changer cela, "on imaginait justement ce qu'il se passe maintenant, une forme d'éducation naturelle, une petite injection de musique". Selon lui, le fait que des musiciens se déplacent dans des établissements scolaires, "ce n'est pas donner un exemple, c'est simplement montrer que la musique peut aller vers les jeunes et que c'est évidemment un moyen extraordinaire pour le développement, non pas seulement du cerveau mais de tout, de la concentration, etc."

>> De 5h à 7h, c’est “Debout les copains” avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Une "aide à la concentration" et "au dialogue". "L'écoute de la musique, la pratique de la musique, aide à la concentration, aide au dialogue, assure-t-il par ailleurs. Quand vous jouez de la musique à plusieurs, si vous n'écoutez pas l'autre, il n'y a pas de dialogue possible." Dans ce dispositif, la chorale tient également une place importante. "La chorale, c'est essentiel. (...) C'est une école de vie", conclut Renaud Capuçon.

Europe 1
Par Grégoire Duhourcau