La pyramide du Louvre fête ses 30 ans : "Elle est devenue une oeuvre d'art, au même titre que la Joconde"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
30 ans après l'inauguration de la pyramide du Louvre, Jean-Luc Martinez, directeur du musée, explique sur Europe 1 en quoi cette structure a changé le regard des visiteurs. 
RÉACTION

Elle a été décriée avant de devenir LE symbole du Louvre. Il y a trente ans, jour pour jour, François Mitterrand inaugurait pour la seconde fois la pyramide du Louvre. Un bâtiment qui a transformé le musée et fait bondir sa fréquentation en passant de trois millions de visiteurs, à plus de dix millions en 2018. "C'est plus qu'une icône, c'est devenue une oeuvre d'art au même titre que la Joconde", confie Jean-Luc Martinez, directeur du musée.

000_1EV27U

François Mitterrand lors de l'inauguration de la pyramide du Louvre, le 29 mars 1989. Crédit photo AFP

"Le Louvre était une forteresse, donc bâti comme tel", rappelle Jean-Luc Martinez au micro d'Europe 1. "On y passait le long, mais on ne traversait pas le domaine. La pyramide a remis la place au centre des visiteurs, des Parisiens et des promenades", explique-t-il. En plus de moderniser le Louvre, la pyramide composée de 673 morceaux de verre feuilleté a donné "de la transparence au musée". "Même quand on passe, on voit les visiteurs sous la pyramide", détaille le directeur. Elle a créé une "idée complètement différente du musée : non pas le bâtiment officiel fermé sur lui-même, mais un lieu de vie", affirme-t-il.

>> De 7h à 9h, c’est deux heures d’info avec Nikos Aliagas sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Pour les 30 ans de la structure de 200 tonnes, le Louvre a décidé de permettre à l'artiste JR d'y faire un collage géant qui sera dévoilé ce vendredi après-midi au public. 

Un trompe-l’œil géant, que le public pourra admirer tout le week-end, pour cette pyramide sur laquelle se pose tous les regards, depuis 30 ans.