Kev Adams : "On m'a tellement dit que ma carrière allait durer 30 secondes"

  • A
  • A
Partagez sur :
Quatre ans après son dernier spectacle solo, Kev Adams revient sur scène avec un nouveau one-man-show : "Sois 10 ans". Un show plus personnel mais aussi introspectif, où le comédien pose le regard sur dix années de carrière sur les planches.
INTERVIEW

C'est un retour au one-man-show pour Kev Adams. Le comédien français est de retour sur scène avec Sois 10 ans, son troisième spectacle en solo. Après des débuts en 2010 avec The Young Man Show, Kev Adams a vu sa notoriété croître d'années en années, au point de faire plusieurs incursions au cinéma dans Les nouvelles aventures d'Aladin ou encore Les profs. Dans Culture médias sur Europe 1, il revient sur ce nouveau show et évoque ses projets.

Kev Adams présente "un spectacle un peu différent"

"Après dix ans de carrière, c'était déjà un peu l'heure du bilan", lâche dans un sourire Kev Adams. Dix ans après ses débuts, Kev Adams le confie sans honte : oui, au départ, les critiques ont pu le toucher, ou au moins affecter son jugement. "Au début, on m'a tellement dit que ma carrière allait durer 30 secondes", indique-t-il, "qu'à force de lire ça dans deux ou trois papiers, tu peux y croire."

Dans Sois 10 ans, il évoque justement cette période des débuts et la manière dont son entourage vivait sa choix de carrière. "Chaque histoire de ce spectacle n'est pas une histoire drôle ou une blague, ce sont des choses que j'ai vécu", confie-t-il. D'où le sentiment, pour lui, de présenter quelque chose de nouveau à son public. "J'ai l'impression que c'est un spectacle un peu différent des précédents", souligne le comédien.

Un comedy club en 2020

À partir de janvier 2020, l'humoriste va également se lancer dans une nouvelle aventure. Comme il le révélait le 23 novembre à Europe 1, Kev Adams va ouvrir son propre Comedy club. "Ce sera dans le centre de Paris, du côté de la rue Montorgueil, un endroit pour les nouveaux talents", précise-t-il mardi au micro d'Europe 1. Un lieu nommé le Fridge, et semblable au Pranzo, là où il a débuté.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau