"J'attends ça avec impatience" : la maison de Serge Gainsbourg va devenir un musée

, modifié à
  • A
  • A
LE 5 bis rue de Verneuil est un lieu de pèlerinage pour les fans de Serge Gainsbourg. 1:52
LE 5 bis rue de Verneuil est un lieu de pèlerinage pour les fans de Serge Gainsbourg. © AFP
Partagez sur :
Le 5 bis rue de Verneuil, demeure mythique de Serge Gainsbourg va devenir un musée. Les travaux ont déjà commencé pour permettre l'accueil du public à la fin de l'année. Une nouvelle prise en demi-teinte par certains fans, mais qui ravit les commerçants aux alentours. 

"J'attends ça avec impatience : dès que le musée sera ouvert, je vais venir." Isabelle, fan de Serge Gainsbourg regarde avec la larme à l'œil la façade du 5 bis rue de Verneuil, dans le 6e arrondissement de la capitale. C'est là que vivait son idole, et elle pourra bientôt y pénétrer. Car après 20 ans de réflexion, Charlotte Gainsbourg a accepté de faire de la maison de son père un musée qui lui est dédié. "Le 5 bis n'appartiendra plus aux fans, mais appartiendra à tout le monde", commente de son côté Patrick, qui vient se recueillir tous les ans devant l'antre de Gainsbourg. 

"Il y a un côté mythe qui s'en va"

Alors que les travaux pour accueillir du public ont déjà commencé, il ne cache pas qu'il va avoir un peu de mal à partager cet endroit. "Il y a un côté mythe, fantasme, qui s'en va." Mais l'ouverture annoncée pour la fin de l'année de ce musée profitera à tout le quartier, à commencer par les commerçants chez qui Serge Gainsbourg avait l'habitude d'aller boire un verre, ou faire ses courses. Dans la boucherie de quartier située à quelques mètres de là, trône fièrement un tableau de l'artiste.

>> À l'occasion des 30 ans de la mort de Serge Gainsbourg, Europe 1 lance une journée spéciale #Gainsbourgforever. Archives, extraits, récits, chansons... l'antenne se met aux couleurs de Serge Gainsbourg toute la journée. Un événement à suivre en direct sur Europe 1, Europe1.fr et à retrouver en replay ou en podcast sur toutes les plateformes dédiées.  

"Ce sera agréable d'avoir une rue qui s'anime un peu plus"

La cogérante se souvient bien sûr de ce client particulier qui "venait souvent", était "très sympa, décontracté", et qui malgré le succès, "n'avait pas la grosse tête". Cette bouchère est "ravie" que le 5 bis rue de Verneuil devienne un musée. "Ce sera agréable d'avoir une rue qui s'anime un peu plus."

La maison, où apparemment rien n'a bougé depuis la mort de l'artiste il y a 30 ans, devrait être accessible à la fin de l'année par petits groupes. 

Europe 1
Par Angèle Chatelier, édité par Ugo Pascolo