Grand Corps Malade : "On ne s'imaginait pas un tel succès pour Patients"

  • A
  • A
Partagez sur :
Dans "Musique !" sur Europe 1, l'artiste évoque la réussite de son premier long-métrage, co-réalisé avec Mehdi Idir : "Patients". Lors de sa sortie en salles, le film avait engrangé 1,3 million d'entrées en France.
INTERVIEW

Slameur et artiste reconnu, Grand Corps Malade avait choisi de s'essayer à la réalisation en 2016 avec le film Patients, co-réalisé avec Mehdi Idir. Un pari qui n'avait rien d'évident, comme le souligne l'artiste au micro d'Europe 1 dans Musique !, avec Émilie Mazoyer. Pourtant, non seulement le premier long-métrage du chanteur a fonctionné en salles, mais en plus, il s'est vu être nommé quatre fois aux César 2018.

"Ce n'était pas gagné"

"On ne s'imaginait pas un tel succès pour Patients, et les nominations aux César encore moins", confie Grand Corps Malade au micro d'Europe 1. Au départ, il a fallu convaincre des producteurs. Une tâche pas forcément aisée. "C'était un film à petit budget, sans acteurs connus, dans le monde du handicap, ce n'était pas gagné", résume l'auteur de Midi 20. Mais c'est justement parce que l'auteur a voulu un ton différent et original, que selon lui, Patients a plu. "Au-delà du contexte très lourd, c'est un film qui se voulait très drôle et très dynamique", souligne-t-il.

"Je ne sais pas si je connais mieux le monde du cinéma qu'avant"

Un essai dans le septième art suivi d'une transformation, avec un second film, La vie scolaire (2018). Grand Corps Malade tire le bilan de cette expérience cinématographique. "Je ne sais pas si je connais mieux le monde du cinéma qu'avant, mais par contre, on a été très bien accueilli par pleins de gens du cinéma, par des grands acteurs et des réalisateurs", souligne l'artiste. "Il y a pleins de gens supers dans le cinéma", fait-il savoir, "ce n'est pas juste un monde de requins où l'on espère que l'autre va chuter".

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau