Elie Semoun : "Le jardin, c'est comme une oeuvre"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, le comédien évoque sa passion pour le jardinage et les plantes. Passion qu'il cultive depuis plus de 30 ans.

Depuis plusieurs années, Elie Semoun ne cache pas qu'il a la main verte. Passionné de jardinage, le comédien sort un livre, Pelouse interdite : journal d'un amoureux des plantes, dans lequel il partage ce hobby. Chez Anne Roumanoff jeudi, il revient sur cette passion.

 

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"La planète est en train de partir en sucette". "J'adore le jardinage, les plantes et ce n'est pas un truc de retraités", fait valoir le comédien, "c'est un truc vachement à la mode". Elie Semoun sème, plante, rempote depuis plus de 30 ans déjà. Et selon lui, jardinage est plus que jamais d'actualité. "De plus en plus, la planète est en train de partir en sucette. Donc on se tourne vers la nature, on s’accroche à nos petits balcons, aux pots qu'on a dans nos appartements, à nos bouts de terrain si on a la chance d'en avoir un", souligne l'acteur.

"Il y a ma vision d'artiste sur le jardin". "Mes premières amours, c'était les fougères", se souvient-il. Pourtant, plus jeune, Elie Semoun avait dû mal à suivre ses parents dans leurs envies de jardinage. "Ça nous embêtait, on était adolescent, on ne voulait pas y aller", se remémore l'acteur. Avant, finalement, lui aussi, d'être contaminé par le virus du jardinage. Dans Pelouse interdite, Elie Semoun souhaite justement "faire partager aux autres l'amour du jardin". "Il y a des conseils qui ne viennent pas de moi (dans le livre, ndlr), mais il y a ma vision d'artiste sur le jardin", indique le comédien, qui compare le jardinage à de l'art. "Le jardin c'est comme une oeuvre, c'est un travail d'artiste", estime-t-il.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau