D'où viennent les expressions "faire le thug", "YOLO" et "avoir le seum" ?

  • A
  • A
L'abréviation "YOLO" écrite en lettres lumineuses (photo d'illustration)
L'abréviation "YOLO" écrite en lettres lumineuses (photo d'illustration) © Pixabay
Partagez sur :
Dans la nouvelle émission d'Europe 1, "Historiquement vôtre", Stéphane Bern se penche sur les racines d'une expression du quotidien. Vendredi, il s'intéresse à l'origine de trois locutions très utilisées par les adolescents : "avoir le seum", "YOLO" et "faire de thug".

Le jardon des jeunes peut se révéler très compliqué à comprendre quand on n'est plus un adolescent. Heureusement, Stéphane Bern, qui chaque jour dans Historiquement vôtre avec Matthieu Noël décortique trois expressions très utilisées par les nouvelles générations. De quoi, peut-être, commencer à renouer le lien du langage avec l'ado rebelle de la maison.

"Vous avez la chance d'avoir un jeune bambin à la maison qui utilise encore un langage châtié, mais attention : l'adolescence guette. Bientôt votre pétillant petit bonhomme va se transformer en ado mou, parlant un langage abscons. C'est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de faire un petit point non-exhaustif des différentes expressions utilisées actuellement par les jeunes et souvent totalement incompréhensibles pour les adultes. 

Du franglais, de l'abrégé et de l'arabe

Première expression très usitée des jeunes gens : 'faire le thug'. Cela signifie 'faire le rebelle', et on l'emploie régulièrement sous la forme 'Arrête de faire le thug'. Une utilisation d'un terme anglais pour le moins hyperbolique. Il faut en effet savoir que les 'thugs' étaient une confrérie d’assassins qui ont résisté aux Anglais au 13e siècle pendant la colonisation de l’Inde.

Deuxième expression : 'YOLO'. Avant d’utiliser cette interjection, comprenez-en bien le sens :  c’est un acronyme reprenant une phrase anglaise : 'You only live once', laquelle signifie 'On ne vit qu’une fois'. 'YOLO' est donc utilisé par les adolescents pour dire qu'il faut profiter de la vie. C’est somme toute la nouvelle version du 'Carpe diem' de nos cours de latin.

Enfin, les jeunes peuvent régulièrement se plaindre d''avoir le seum', ce qui est une expression pour dire que l'on est horripilé au plus haut point. Le terme 'seum' vient du mot arabe 'sèmm' qui signifie 'venin'. Autrement dit, quand on a le seum, on a la rage. Je ne sais pas si vous comprendrez mieux les ados, mais en tout cas vous pourrez vous faire mousser avec de nouvelles expression pas piquées des hannetons : YOLO !" 

Europe 1
Par Stéphane Bern