Dolores O'Riordan, une voix hors norme, des polémiques et des tubes

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La chanteuse du groupe The Cranberries est morte lundi à 46 ans, laissant derrière elles des chansons entêtantes.

Elle était une voix, une personnalité aussi. Dolores O'Riordan, la chanteuse du groupe The Cranberries est morte brutalement lundi à 46 ans. "Elle était à Londres pour une courte session d'enregistrement", a précisé son agent, Lindsey Holmes Publicity, dans un communiqué.

Dolores O'Riordan aura marqué toute une génération par sa voix incroyable, tantôt douce, tantôt rugissante. On se souvient de ses vocalises dans Linger, Zombie ou Dreams. Des tubes sortis dans les années 1990 qui feront le succès des Cranberries.  

 

La polémique Zombie. Mais la chanteuse s'est également fait connaître pour ses prises de positions parfois polémiques. En 1993, elle écrit Zombie après la mort de deux garçons dans un attentat de l'Ira,  l'armée révolutionnaire irlandaise. Un cri de colère symbole de son engagement contre la guerre civile qui fait rage en Irlande depuis la fin des années 1960. Une controverse aussi. Car la chanson sort au moment même où un cessez-le feu est signé et que la guerre civile s'arrête. On lui reprochera ainsi d'attiser le conflit.

Anti-avortement et pro peine de mort. Sa position anti-avortement et ses déclarations dans lesquelles elle se dit favorable à la peine de mort "dans certains cas" ont également pu choquer l'opinion publique. Ses propos à l'encontre des féministes aussi : "Pour moi, c'est quelque chose pour les filles qui se sont fait plaquer trente fois dans leur vie et qui décident que les hommes sont tous des ordures", avait-elle affirmé comme le rappelle le Monde dans un article publié en 2005.

 

En 2014, O'Riordan avait également fait parler d'elle pour avoir agressé une hôtesse de l'air lors d'un vol de New York vers l'Irlande. Elle avait été diagnostiquée bipolaire peu de temps après. 

Une icône malgré tout. Mais pas de quoi dégoûter totalement son public qui voit dans la chanteuse aux cheveux de jais coupés courts une icône provocatrice et envoutante. Selon son site officiel, le groupe a vendu plus de 40 millions d'albums. L'album "No Need to argue", sorti en 1994, s'était classé numéro un en Australie, en France et en Allemagne et numéro 6 aux Etats-unis.

Et le succès continuait d'être au rendez-vous quinze ans après. Les concerts du groupe, reformé en 2009, après une pause de six ans, affichaient complets. Le rappeur Eminem avait également samplé Zombie, dans sa chanson baptisée "In my head" sortie fin 2017. Signe que ses chansons ne sont pas prêtes d'être oubliées.

Europe 1
Par C.O.