Direct et réseaux sociaux... Ce qui change pour "La maison des maternelles" à partir de ce lundi

  • A
  • A
coronavirus
L'émission "La maison des maternelles" investit les réseaux sociaux, notamment Facebook. © Capture d'écran Europe 1
Partagez sur :
L'émission "La maison des maternelles", diffusée tous les jours sur France 5, évolue pour répondre aux questions des téléspectatrices inquiètes par la crise provoquée par le coronavirus. Au micro d'Europe 1, l'animatrice Agathe Lecaron détaille cette nouvelle formule très portée sur les réseaux sociaux. 

L'émission La maison des maternelles fait évoluer sa formule pour répondre à la crise sanitaire du coronavirus. Depuis quelques jours, le programme a décidé de jouer davantage la carte de la proximité avec ses téléspectateurs pour répondre en direct à leurs questions. Agathe Lecaron, animatrice de l'émission, était interrogée lundi matin dans l'émission de Philippe Vandel sur Europe 1.

Diffusée tous les jours sur France 5 à 9h20, La maison des maternelles propose sur le réseau social Facebook des sessions en direct, plusieurs fois par semaine. Elles ont lieu "après l'émission pour pouvoir ,tous les jours, accompagner les femmes sur le sujet précis du Covid-19, assure sur Europe 1 Agathe Lecaron, animatrice de l'émission. A partir d'aujourd'hui et de cette semaine, on sera trois jours par semaine en direct" : le lundi, mercredi et vendredi. Selon Agathe Lecaron, ces directs incluront des échanges avec des maternités et des grands professeurs. 

Pourquoi avoir fait évoluer la formule de La maison des maternelles ? "On s'adresse à une population fragile", répond Agathe Lecaron, qui la décrit aussi comme "un peu oubliée" au début de l'épidémie. "On ne parlait pas beaucoup des femmes enceintes parce qu'au début de l'épidémie, on ne savait pas si elles étaient plus à risque", se souvient l'animatrice. "Elles ne savaient pas si elles pouvaient continuer à aller à l'hôpital pour faire leur suivi de grossesse et si c'était dangereux pour elles et leur bébé."

Continuer à accompagner les femmes enceintes

Face à ce défaut d'information, l'émission a alors été très sollicitée par ces femmes et a reçu "des flots de questions", d'après Agathe Lecaron, qui souligne la "mission de service et d'utilité publics" de La maison des maternelles

Malgré cette actualité qui bouleverse le programme, les émissions quotidiennes conservent leur vocation première en se penchant sur des thèmes "classiques", comme l'accouchement, la préparation et le suivi de grossesse. Car, pour Agathe Lecaron, les femmes enceintes "ont besoin d'être accompagné comme elles le sont toute l'année par La maison des maternelles"

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Tiffany Fillon