De miss Marple au "Murder club du jeudi", le "cosy crime" séduit les amateurs d'énigmes

  • A
  • A
Le genre du 'cosy crime' est particulièrement en vogue en ce moment. 1:32
Le genre du 'cosy crime' est particulièrement en vogue en ce moment. © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :
Le genre du "cosy crime", qui met en scène des détectives amateurs travaillant à percer de surprenantes énigmes, est en vogue. Le Murder club du jeudi, roman de sa star britannique Richard Osman, est publié en France pour la première fois. Outre-Manche, il s'agit du troisième roman le plus vendu de tous les temps. 

Connaissez-vous le 'cosy crime', le roman noir qui ne fait pas peur ? Miss Marple, la célèbre enquêtrice mise en scène par Agatha Christie, en est une égérie. Les Editions du Masque, son éditeur historique, publient en France Le Murder club du jeudi, de Richard Osman. Phénomène d’édition, il s'agit là de la troisième meilleure vente de tous les temps en Grande-Bretagne après la saga des Harry Potter et Da Vinci Code

"Peu de violence, pas de détails glauques"

Dans ce livre, un groupe de retraités se rassemble chaque jeudi pour réfléchir à des affaires non résolues et essayer d’en percer l’énigme. Un jour, le directeur de leur village de retraite est retrouvé assassiné dans la cuisine. A eux de mener l’enquête. "Il y a peu de violence, pas de détails glauques. Dans le 'cosy crime', les personnes qui mènent l’enquête sont souvent des amateurs qui se sont retrouvés là par hasard ou par chance. On est souvent dans un décor bucolique, à la campagne, dans un cadre un peu intimiste", décrit Violaine Chivot, éditrice du livre aux Editions du Masque. Le tout est saupoudré d’un irrésistible humour anglais.

Ces temps-ci, le "cosy crime" est plébiscité par les lecteurs. "Je pense que c’est une littérature dont on a particulièrement envie en ce moment. Cela permet de s’évader, de fuir la morosité et l’angoisse ambiante", souligne Violaine Chivot. Les éditeurs se ruent de fait sur le phénomène. Les éditions de La Martinière publieront en mai une nouvelle série intitulée Les dames de Marlow enquêtent, dans laquelle une femme de 77 ans, amatrice de mots fléchés, se transforme en détective. Un succès annoncé.

Europe 1
Par Nicolas Carreau, édité par Laetitia Drevet