Coronavirus : face au confinement, théâtres et opéras diffusent des spectacles en ligne

  • A
  • A
théâtre 1:57
En période de confinement théâtre et opéras s'organisent pour que les spectateurs puissent avoir accès à leurs spectacles en "live streaming", depuis chez eux © Ballardinix, Pixabay
Partagez sur :
Alors que le confinement mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus empêche théâtres et opéras de poursuivre leurs représentations, ces derniers s'organisent pour que les spectateurs puissent avoir accès à leurs spectacles en "live streaming", depuis chez eux.
INTERVIEW

Le confinement dû à la pandémie de coronavirus n'empêchera pas les spectateurs d'assister aux spectacles. Les mesures mises en place pour réduire la propagation du virus impliquent la fermeture des salle de spectacle, théâtres et opéras. Aussi, pour permettre aux artistes de se produire, et au public d'assister à des pièces malgré le confinement, plusieurs établissements culturels ont décidé de maintenir leur programmation. Une programmation à suivre depuis chez soi, sur internet.

"On fait vraiment ça pour les artistes"

Parmi les salles de spectacles ayant mis en place un système de spectacles à distance, l'Apollo Théâtre, à Paris, permet dès cette semaine de regarder des one man show en "live streaming" depuis chez soi. Les salles du théâtre ont été équipées, pour cela, de caméras, et il a été proposé à tous les humoristes programmés de venir y jouer.

Pour assister aux représentations, rendez-vous sur le site internet du théâtre, rubrique "streaming". Les spectateurs devront s'acquitter de la somme de 7 euros : la recette sera partagée entre les artistes et le théâtre pour les frais techniques engagés. Il suffit ensuite de suivre le lien reçu par mail pour pouvoir "assister" à la représentation. "On fait vraiment ça pour les artistes", explique Philippe Delmas, producteur et directeur de l'Apollo Théâtre. "C'est important qu'ils puissent continuer de s'exprimer sur scène.

Opéras de Paris, New York, Berlin

Même idée à New York, où le prestigieux Metropolitan Opera (MET) a mis en place un système d'"opéra-maison". Il diffusera ainsi gratuitement ses plus belles productions, et cela commence dès lundi soir avec Carmen de Bizet à 19h30 (00h30 heure française), disponible sur leur site pendant vingt heures.

Le programme des diffusions pour les prochains jours a d'ores et déjà été dévoilé par le MET qui mettra en ligne La bohème de Puccini, mardi, Le Trouvère et La Traviata de Verdi, mercredi et jeudi, et La fille du régiment de Donizetti, vendredi.

Outre-Rhin, le Berliner Philharmoniker met, quant à lui, a disposition un accès libre au Digital Concert Hall (l’autre nom de la plateforme vidéo de l'orchestre), plusieurs concerts et images d’archives. Pour y avoir accès, il suffit de s’inscrire avec son nom et son adresse mail. Quant à l'emblématique Opéra de Paris, une programmation de courts-métrages en lien avec la musique et la danse reste toujours disponible sur la plateforme "3e scène".

Europe 1
Par Pauline Rouquette