L'incroyable bluff de Serge Gainsbourg pour convaincre Claude Berri de jouer dans son film

, modifié à
  • A
  • A
serge gainsbourg 2:16
Le film de Serge Gainsbourg "Stan the flasher" sort en 1990 © AFP
Partagez sur :
Le manager et producteur de musique et de cinéma François Ravard est l'invité jeudi de "Culture Médias" pour la publication de son livre "Rappels, mémoires d'un manager". Il évoque au micro de Philippe Vandel ses souvenirs de carrière, et notamment la drôle de manière dont Serge Gainsbourg a convaincu un Claude Berri réticent à jouer dans son dernier film, "Stan the flasher".
INTERVIEW

En 1990, un an avant sa mort, Serge Gainsbourg sort "Stan the flasher", son dernier long-métrage. C'est l'acteur et réalisateur Claude Berri qui y campe le rôle principal. Un choix de cœur pour Serge Gainsbourg, qui n'a pas hésité à faire un grand numéro de bluff pour convaincre un Claude Berri, plutôt rétif, de jouer dans son film. Une anecdote que raconte jeudi dans Culture Médias l'ami de Serge Gainsbourg, le manager François Ravard, qui a assisté à la cocasse scène. Il publie son autobiographie Rappels, mémoires d'un manager.

Un film de Serge Gainsbourg au sujet polémique

"Quand je suis devenu producteur de cinéma, j'ai appelé Serge, parce que je savais qu'il rêvait de faire un autre film", se souvient François Ravard. Mais le projet du chanteur est compliqué. Avec Stan the flasher, il veut faire un film sur l'histoire d'un homme exhibitionniste. "Même à l'époque, ça a été très, très dur à financer. Et, aujourd'hui, je pense que ce serait impossible", estime le producteur.

Dans ce rôle principal de ce film qui s'annonce scandaleux, Serge Gainsbourg veut Claude Berri, alors acteur et réalisateur vedette, qui a sorti Tchao Pantin en 1983. Claude Berri dit d'abord oui à Serge Gainsbourg. Puis non. Il confirme à nouveau son envie de jouer le rôle. Puis se rétracte encore. Si bien que, quand le tournage commence, Claude Berri n'est pas présent.

"Claude arrive finalement sur le tournage pour qu'il ne fera pas le film et qu'il est venu l'annoncer d'homme à homme à Serge Gainsbourg", explique François Ravard. Le producteur prévient le réalisateur, qui reste impassible. "T'en fais pas, j'ai une idée", le rassure alors Serge Gainsbourg.

"Il me fait un clin d'œil et tombe par terre"

Claude Berri arrive dans la loge du chanteur et réalisateur, avec l'intention de lui dire qu'il ne jouera pas dans Stan the flasher. Mais Serge Gainsbourg ne le laisse pas expliquer son choix. "Serge me fait un clin d'œil et tombe par terre. Il mime une crise cardiaque, avec de la salive sur au bord de la bouche", sourit aujourd'hui François Ravard. Il appelle alors une ambulance pour venir au secours du malade imaginaire.

La ruse de Serge Gainsbourg fonctionne : Claude Berri est terrorisé. Une fois le médecin arrivé, il promet dans la panique au réalisateur qu'ils vont trouver un arrangement. "Et Claude Berri a fait le film", précise François Ravard. Un film qui fera, évidemment, scandale à sa sortie. Serge Gainsbourg décède le 2 mars 1991, il y a tout juste 30 ans. Europe 1 lui consacre une journée spéciale.

Europe 1
Par Alexis Patri