Charles Berling : "J'ai la chance de pouvoir naviguer dans tellement d'univers différents"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Laurence Boccolini, le comédien évoque son nouvel ouvrage, "Un homme sans identité", dans lequel il se livre.
ÊTES-VOUS PRÊTS À JOUER LE JEU ?

Charles Berling se raconte dans un ouvrage, paru jeudi : Un homme sans identité. Le cinéma, le théâtre, la paternité, son enfance, ses parents, le comédien se livre au travers d'un exercice qu'il a souhaité différent de l'autobiographie, comme il le raconte chez Laurence Boccolini jeudi.

"On est toujours fragmenté". "Dans nos métiers, on va dans tellement de directions, de personnalités, on côtoie tellement de gens qu'à un moment donné, on est partout et nulle part", décrit l'artiste. "C'est ça que je voulais raconter dans ce livre", explique-t-il. À la fois comédien au théâtre et au cinéma, chanteur, metteur en scène, directeur de salle de spectacle, Charles Berling revendique sa personnalité aux multiples visages. "Cela m'intéressait de raconter, qu'au fond, on est toujours fragmenté, dans beaucoup de choses à la fois", confie-t-il.

 

>> Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? Tous les jours de 16h à 17h avec Laurence Boccolini. Retrouvez le replay de l’émission ici

"Je ne voulais pas du tout faire une autobiographie". Nommé quatre fois pour le César du meilleur acteur, Charles Berling a remporté le Molière du meilleur comédien pour Vu du pont en 2016. Avec Un homme sans identité, il revendique le côté morcelé de l'exercice d'écriture dans lequel il s'est mué. "Je ne voulais pas du tout faire une autobiographie. (...) C'est une perdition un peu délicieuse, car j'ai la chance de pouvoir naviguer dans tellement d'univers différents", indique le comédien. Une manière aussi, pour lui, d'adresser "un pied de nez envers ceux qui parlent parfois de l'identité de façon rigide."

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau