Caroline Vigneaux : "C'est plus dur pour une femme de s'imposer"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Anne Roumanoff, l'humoriste évoque les inégalités entre hommes et femmes, point central de son dernier spectacle : "Croque la pomme".
ANNE ROUMANOFF, ÇA FAIT DU BIEN

Dans Croque la pomme, Caroline Vigneaux s'attaque au mythe d'Adam et Eve. Une manière pour l'humoriste de se muer en porte-parole des femmes qui subissent la loi des hommes depuis des milliers d'années. Chez Anne Roumanoff jeudi, elle revient sur son engagement pour l'égalité entre hommes et femmes.

"Si tu es un homme, blanc et hétérosexuel, tu vis dans ton monde". Interrogée sur la difficulté, pour une femme, de s'imposer dans le milieu de l'humour, Caroline Vigneaux affirme : "Je pense que c'est plus dur pour une femme de s'imposer n'importe où". Et à l'humoriste de poursuivre. "Pour moi l'équation est simple : si tu es un homme, blanc et hétérosexuel, tu vis dans ton monde. Mais si tu n'as pas un de ces trois critères, tu as plus de difficultés", souligne l'ancienne avocate, reconvertie dans la comédie depuis 2008. "Donc si tu es une femme, noire et gay...", c'est plus compliqué, indique-t-elle.

>> De 11h à 12h30, c’est tous les jours Anne Roumanoff sur Europe 1 ! Retrouvez le replay de l’émission ici

"Pourquoi les femmes sont soumises à l'homme ?" Pour Croque la pomme, Caroline Vigneaux est partie du texte religieux de la Genèse et du premier couple humain : Adam et Eve. "Quand j'ai commencé à écrire le spectacle, je me suis demandée : mais pourquoi les femmes sont soumises à l'homme ? Et j'ai découvert la légende d'Adam et Eve", raconte l'humoriste. "Pourquoi, alors que les deux commettent le même crime, les femmes sont condamnées à la soumission et la souffrance ?", décrit-t-elle. Partant de cet épisode biblique, Caroline Vigneaux s'empare des tabous ancestraux dans son spectacle, et déconstruit les cadres qui régissent les relations entre hommes et femmes.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau