Camélia Jordana confirme s'être inspirée de Kanye West pour les Victoires de la musique

  • A
  • A
camelia jordana 3:38
Camélia Jordana a remporté la Victoire de la musique de la chanson originale pour son titre "Facile" © Europe 1
Partagez sur :
Pour de nombreux internautes, Camélia Jordana s'était inspirée du "Sunday service" de Kanye West pour la mise en scène de son tube "Facile" aux Victoires de la musique. Une théorie que la chanteuse confirme mercredi dans "Musique!". Elle en profite pour préciser les (très bonnes) raisons de ce choix artistique réussi.
INTERVIEW

Impossible d'être passé à côté de ces blagues si vous avez ouvert les réseaux sociaux le week-end dernier. Beaucoup d'internautes se sont amusés, souvent avec bienveillance, des similarités entre la mise en scène choisie par Camélia Jordana pour chanter son tube Facile aux Victoires de la musique 2021 et la mise en scène des "Sunday services" de Kanye West, des messes gospels créées par le rappeur américain. Invitée de Musique! mercredi, Camélia Jordana, confirme cette théorie. Et explique son parti pris artistique.

"On ne va pas se mentir, mon idée de mise en scène est vraiment venue de la tête des directeurs et directrices artistiques de Kanye West", explique sans faux semblant Camélia Jordana. "Ils et elles ont créé un monde qui s'appelle le Sunday service choir". Ce projet est centré autour d'une chorale gospel qui chante sur le dernier album de Kanye West. Un mois plus tard, l'équipe de directeurs et directrices artistiques a d'ailleurs sorti le même album, mais sans Kanye West.

"Chanter en groupe est l'un des plus gros plaisirs que je connaisse"

Et ce disque sans le rappeur a bercé le quotidien de la chanteuse depuis. "Je crois que c'est l'album que j'ai le plus écouté ces deux dernières années", estime-t-elle. "Et c'est donc l'album que j'ai le plus chanté dans toutes les situations possibles : sur une trottinette en hurlant, l'été en bronzant, chez moi un peu triste d'être confinée."

Mais cette reprise de Facile en polyphonie n'est pas une première pour la chanteuse, qui reprenait notamment déjà en 2017 le chant traditionnel rom Ederlezi dans une église, accompagnée d'une chorale. "J'ai eu la chance de découvrir la polyphonie quand j'ai commencé à prendre des cours de chant vers 17 ans", se souvient-elle. "J'ai découvert grâce à ça la joie de chanter avec d'autres personnes. Je crois que c'est l'un des plus gros plaisirs que je connaisse à ce jour."

Le choix d'une reprise gospel de Facile et d'une mise en scène inspirée des "Sunday services" s'inscrit donc parfaitement dans l'ADN artistique de la chanteuse. Et maintenant que ce projet de reprise très travaillée s'est achevé avec la cérémonie, Camélia Jordana n'a qu'une hâte : se plonger dans un nouveau projet en lien avec son nouvel album Facile x Fragile. Elle en a d'ailleurs déjà un en tête.

Deux Victoires... et bientôt deux César ?

"Je trépigne d'impatience d'avoir un budget clair, net et précis à dispo pour mon prochain clip, et de pouvoir mettre ma tête là-dedans", dévoile-t-elle. "Je sais que c'est le prochain gros projet dans lequel je vais m'engager corps et âme, et dans lequel je vais m'oublier vraiment. Ça va me faire énormément de bien. Je crois que c'est très bienvenu en ce moment de se plonger dans de la création et de s'entourer de gens bienveillants, qui sont friands et excités à l'idée de faire de l'art."

Lors de la cérémonie des Victoires de la musique, Camélia Jordana est repartie avec le prix de la chanson originale pour Facile. C'était la deuxième Victoire de la musique de sa carrière. Le 12 mars prochain, elle pourrait remporter le César de la meilleure actrice pour Les choses qu'on dit, les choses qu'on fait. Ce serait alors son deuxième César, après celui du meilleur espoir féminin pour Le brio en 2018.

Europe 1
Par Alexis Patri