Cali chante Léo Ferré : "C'est surtout un hommage à mon papa"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Chez Laurence Boccolini, le chanteur évoque son album de reprises de Léo Ferré, "Cali chante Léo Ferré", sorti le 5 octobre dernier.
ÊTES-VOUS PRÊTS À JOUER LE JEU ?

Deux ans après Les choses défendues, Cali est de retour avec un nouveau disque, sur lequel plane également l'aura de Léo Ferré. Le chanteur sort en effet un album de reprises de l'interprète d'Avec le temps. Chez Laurence Boccolini mardi, il revient sur ce projet.

"Un hommage à mon papa". Grand fan de Brassens, Brel ou encore Gainsbourg, c'est à Léo Ferré que Cali a choisi de consacrer un album de reprises. "Le plus grand", selon lui. "C'est surtout un hommage à mon papa", confie-t-il également. "Quand j'étais petit, je ne voyais pas souvent mon papa pleurer. Mais parfois, je le voyais très ému en écoutant un type qui crachait des chansons et des mots que je ne comprenais pas et c'était Léo Ferré", raconte Cali. Dès lors, le chanteur, mort en juillet 1993, n'a jamais quitté Cali. "Les gens qui m'ont donné envie de faire de la musique se réclamaient tous de Léo Ferré", explique l'artiste.

 

>> Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? Tous les jours de 16h à 17h avec Laurence Boccolini. Retrouvez le replay de l’émission ici

"Le déclic, c'était il y a deux ans". Interrogé sur son appréhension à se lancer dans un tel projet, Cali indique avoir été "adoubé par la famille". "Ils étaient heureux que je fasse ça, ils sont venus en studio avec moi", détaille le chanteur, "ils m'ont dit : 'la manière dont tu réarranges les chansons, cela plairait à papa', donc j'étais plus tranquille", souligne Cali.

"Le déclic, c'était il y a deux ans : Léo Ferré aurait dû avoir 100 ans et en France, on a rien fait", déplore-t-il. Parmi les chansons qu'il reprend sur cet album, on retrouve les plus célèbres comme C'est extraLes anarchistes ou encore Paris je ne t'aime plus. "Mon papa n'est plus là, mais je lui dédie cet album", conclut Cali.

Europe 1
Par Guillaume Perrodeau