Quand Bob Sinclar n'assumait pas de laisser sa chanson à la Star Ac

, modifié à
  • A
  • A
bob sinclar 0:51
Bob Sinclar a connu le succès avec "Love Generation" © Europe 1
Partagez sur :
Le DJ Bob Sinclar présente lundi dans l'émission d'Anne Roumanoff "Ça fait du bien" son nouveau titre "We could be dancing". Il revient sur l'histoire de sa chanson "Love Generation", son premier tube et la chanson qui l'a fait connaître en France lorsqu'elle est devenue le générique de l'émission "Star Academy".
INTERVIEW

Le télécrochet de TF1 a changé sa vie. Il n'y a pourtant jamais été candidat. En 2005, quatre ans après son lancement, l'émission Star Academy s'offre un nouveau générique et choisit la chanson Love Generation, du DJ français, alors quasi inconnu, Bob Sinclar. Invité lundi de l'émission Ça fait du bien, il revient au micro d'Anne Roumanoff sur ce moment qui a transformé sa carrière. Au départ, Bob Sinclar ne voulait pas que l'émission de TF1 utilise son titre.

"Pas de blasphème : ce n'est pas un titre qui a été créé pour la Star Academy", prévient le DJ. "Je l'avais créé en amont et il était déjà sorti dans le commerce. La Star Academy cherchait un nouvel hymne. Au début, je n'ai pas voulu."

"Ne ferme pas la porte au succès"

Il faut dire que l'univers musical des débuts de Bob Sinclar est très loin de celui de l'émission. "Je viens de la musique très underground. Au début des années 1990, j'ai monté mon label Yellow Productions pour produire de la musique électronique", explique le DJ. "Associer ma musique à une émission de téléréalité était une idée très difficile."

C'est finalement un coup de téléphone de Pascal Nègre, alors l'un des grands patrons d'Universal Music qui deviendra ensuite juré des saisons 6 et 7 de la Star Academy, qui le fait changer d'avis. "Ecoute, ne refuse pas le succès. On va être numéro un. Tu vas en vendre beaucoup. Après dix ans de carrière sur ton label et tout ce que tu as fait, c'est pas mal. Ne ferme pas la porte au succès", conseille-t-il à Bob Sinclar.

Le DJ décide finalement de faire confiance à Pascal Nègre et d'accepter que TF1 utilise la chanson Love Generation. "Ensuite on a fait des live pendant la Star Academy, donc c'était bien, parce qu'on a pu être identifiable", se réjouit Bob Sinclar. Et en effet, suite à ce changement de générique du télécrochet, la carrière du DJ décolle.

Europe 1
Par Europe 1