Barbara Pravi, candidate à l'Eurovision : "Ma chanson, c’est un message d’affirmation"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Samedi à Rotterdam, Barbara Pravi défendra les couleurs de la France lors du concours de l’Eurovision avec "Voilà", un texte fort sur le besoin des autres ressenti par les artistes. Celle qui est l’une des favorites des bookmakers raconte à Europe 1 son amour de la langue française.
INTERVIEW

Et si 2021 était, enfin, la bonne année pour la France à l’Eurovision ? Samedi à Rotterdam, Barbara Pravi aura en tout cas de bonnes chances de l’emporter, à en croire les bookmakers, ce qui serait une première pour l’Hexagone depuis 1977. La jeune femme de 28 ans défendra les couleurs françaises avec Voilà, une chanson puissante sur le besoin des autres, ressenti de façon plus affirmée sans doute par les artistes. "Le message est clair, c’est un message d’affirmation", explique la jeune femme jeudi matin sur Europe 1.

"Ça dit 'voilà qui je suis. Me voilà'", poursuit la chanteuse. "Tout ce que j'ai, c'est la musique. Ce que j'ai, c'est les mots. Ce que j'ai, c'est la volonté très, très puissante d'écrire des histoires, qu'elles parviennent et qu'elles arrivent. Parce qu'un artiste, il a besoin des autres pour vivre. Tout seul, un artiste n'est pas grand-chose. Et c'est de ça dont parle cette chanson."

"Cette année, c'est la nôtre", veut croire Stéphane Bern

Et Barbara Pravi a pris son temps pour écrire le meilleur texte possible. "Quand j'ai commencé la musique, on me disait 'c'est impossible de faire des textes bien en français'. Mais parce qu'on se cale sur la façon très américaine de faire sonner les choses, je crois. C'est une langue sublime, le français", s’enflamme-t-elle. "Seulement, oui, ça prend un peu plus de temps de la faire sonner. Il y a au moins 10 synonymes par mots, donc il y a le choix. Et pour faire des choix, il faut se creuser un peu le crâne. Je pense à Juliette Armanet, Yseult, Pomme, Clara Luciani… ce sont des femmes qui font sonner la langue française de façon sublime. Je ne sais pas si je les rejoins, mais en tout cas, j'aspire à aller vers ça, c'est sûr."

S’il en est un convaincu par la chanson et son message, c’est Stéphane Bern. Le présentateur d’Historiquement vôtre, sur Europe 1, animera la soirée événementiel samedi soir sur France 23. Et il y croit dur comme fer. "Cette année, c'est la nôtre, il faut qu'on gagne", lance-t-il face à la chanteuse. "Et cette chanson est bouleversante. Elle vous met la chair de poule. Elle vous emporte. D'ailleurs, tous les bookmakers sont complètement fous. Elle fait sonner la langue française comme elle voulait, de manière tout à fait admirable. Moi, je suis chaque fois émue par cette chanson", conclut Stéphane Bern.