Annulation du concours, critiques sur sa chanson : Tom Leeb nous raconte son Eurovision

  • A
  • A
Tom Leeb 3:10
Annulation du concours, critiques sur sa chanson : Tom Leeb raconte son Eurovision © AFP
Partagez sur :
La 65ème édition de l'Eurovision, qui devait se tenir ce samedi, est remplacée par une soirée spéciale : "Eurovision : Shine a light". Pas de compétition mais les prestations des 41 candidats, dont Tom Leeb, qui représentera la France. Il revient sur son expérience du concours sur Europe 1, vendredi.

La 65eme édition de l'Eurovision aurait dû avoir lieu ce samedi 16 mai. Mais à cause du coronavirusle concours de chant européen a été annulé. Une soirée spéciale est tout de même organisée, en direct des Pays-Bas, baptisée "Eurovision : Shine a light". Pas de compétition mais des prestations des 41 candidats de cette édition qui interpréteront leurs chansons depuis leurs domiciles. Parmi eux le candidat français Tom Leeb, et son titre Mon Alliée (The Best in me)Entre critiques, changement de chanson et annulation, ce dernier revient  vendredi sur Europe 1 sur son expérience.

"Je me suis tout de suite dit que c'était la vie d'un artiste : il y a des hauts, des bas, des attentes, des déceptions, des revers de médaille", raconte Tom Leeb. "Mais de là à ce qu'un virus vienne interrompre le tout... J'ai vécu cela plutôt bien, cela m'a appris des choses. Je suis très content, en fait, de me dire que cette année, la France n'aura ni gagné, ni perdu. Du coup, j'étais content d'être celui qui ne perd pas." 

Les critiques de Franck Riester

Son parcours de candidat de l'Eurovision a été marqué par la polémique. En février dernier, le ministre de la Culture Franck Riester avait indiqué son mécontentement sur la chanson choisie pour participer au concours : The Best in me. "C'est vrai que les paroles des couplets sont en français mais le refrain est en anglais. Ça m'a un peu cassé les oreilles ce matin à la radio, et j'ai passé le message de mon étonnement quant à une chanson dont le refrain est écrit en anglais", avait-il déclaré à l'Assemblée nationale. En mars dernier Tom Leeb avait proposé une nouvelle version de son titre, Mon Allié

Le chanteur français était loin d'imaginer le rôle politique qu'impliquait la sélection au concours de chant européen. Il a été marqué dans un premier temps par la critique. "Je me suis dit que c'était dommage de tirer sur le pilote de l'avion, j'ai trouvé cela un peu absurde. Et en même temps, j'ai compris, ce qui était tout à son honneur, son envie de défendre la langue française", confie-t-il, affirmant tout de même ne pas garder de rancune et respecter son avis. "J'ai cet état d'esprit, peut-être trop anglophone parfois, de me dire que quand on a choisi quelqu'un pour défendre un pays, la première chose à faire est de le soutenir, même si l'on pense que c'est le dernier des cancres."

Une participation en 2021 ? 

Faute de compétition cette année, la production du concours de l'Eurovision a déjà annoncé que les pays participants pourraient choisir le même candidat pour la prochaine édition en 2021, avec une chanson différente. Pour Tom Leeb, l'horizon est encore trop lointain pour prendre une décision. "On en a un peu parlé avec France Télévisions, cela me plairait beaucoup. Maintenant, c'est dans très longtemps, il peut se passer plein de choses en un an, (…) donc pour l'instant, c'est un peu tôt pour que France Télévisions et moi puissions donner une réponse définitive", réagit-il. 

Europe 1
Par Cyril Lacarrière, édité par Mathilde Durand