Agnès Varda "va terriblement manquer à la création française", regrette Macron

  • A
  • A
Agnès Varda "nous ouvrait les yeux, renversait nos regards, nous réapprenait à voir", a décrit Emmanuel Macron.
Agnès Varda "nous ouvrait les yeux, renversait nos regards, nous réapprenait à voir", a décrit Emmanuel Macron.
Partagez sur :
L'artiste et cinéaste Agnès Varda va "terriblement manquer à la création française", a écrit Emmanuel Macron après avoir appris vendredi la mort de la réalisatrice Sans toit ni loi.

Agnès Varda, "si libre, si espiègle même", va "terriblement manquer à la création française", a réagi le président Emmanuel Macron à l'annonce vendredi de la mort de l'artiste et cinéaste.

"Elle nous réapprenait à voir". "Elle nous ouvrait les yeux, renversait nos regards, nous réapprenait à voir. C'est le don que nous font les plus grands cinéastes", déclare le président de la République dans un long communiqué mentionnant entre autres les films Cléo de 5 à 7 et Sans toit ni loi, ou le documentaire Les Glaneuses.

 

La réalisatrice pionnière de la Nouvelle vague Agnès Varda, figure du cinéma dans le monde et inspiratrice de générations d'artistes, est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi à l'âge de 90 ans. "Immense cinéaste, photographe et plasticienne, elle va terriblement manquer à la création française", écrit encore le chef de l'État, dans un message faisant part de ses "condoléances attristées".