"Actuel Moyen Âge" et "C'en est fini de moi" : les coups de cœur des libraires

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Chaque week-end sur Europe 1, dans "La voix est livre", avec Nicolas Carreau, deux libraires partagent leurs coups de cœur.
L'AVIS DE

Chaque semaine, des libraires extraient des pépites de leurs rayonnages. Ce samedi, Anne-Sophie Rouveloux de la librairie Chroniques à Cachan et Jérémie Banel de la librairie Fontaine à Paris, nous dévoilent leurs choix dans La voix est livre, sur Europe 1.

Actuel Moyen Âge, de Florian Besson, Pauline Guéna, Catherine Kikuchi et Annabelle Marin aux éditions Arhê

"C'est un essai d'histoire, la mise par écrit d'un projet mené par quatre doctorants-chercheurs en recherche médiévale. Leur livre se propose d'explorer le Moyen Âge avec une démarche étonnante. Ils se demandent si des réponses à des questions de société actuelles ont déjà été pensées au Moyen Âge et interrogent le rapport au corps, au sport, à la famille….

Cela fait un livre qui se lit facilement, avec des chapitres assez courts et avec un grille de lecture différente sur toutes les problématiques que l'on rencontre au quotidien. Cela permet de relativiser ce que l'on est en train de vivre, en se disant que l'on n'a pas tout inventé. Cela permet aussi de rappeler que le Moyen Âge avait une production intellectuelle très riche. Un livre curieux et ludique." (Jérémie Banel)

C'en est fini de moi, d'Alfred Hayes, chez Gallimard

"Asher décide une nuit de fuir Hollywood pour New York sans même prévenir sa femme. C'est la ville où il a grandi. Là-bas, le lecteur va en apprendre un peu plus sur lui. Asher est en fait un ancien scénariste, qui menait à l'époque la grande vie mais qui se retrouve aujourd'hui à l'automne de son existence, seul et peu sollicité. En revenant à New York, il se souvient de ses débuts, de ces rues qu'il arpentait dans les années 1930. Surtout, il voit ce qui a changé. Mais l'histoire bascule lorsque le scénariste fait plus ample connaissance avec son neveu, Michael, un poète, et sa petite amie, Aurora. De là, va naître un triangle amoureux un peu spécial.

L'écriture est sublime. On est vraiment à New York avec Asher comme dans ce passage où New York est prise dans un blizzard de neige. Et l'incipit est magistral. " (Anne-Sophie Rouveloux)

Europe 1
Par C.O.