Le Chilien Nicanor Parra, prix Cervantes 2011

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le Chilien Nicanor Parra, connu pour être le père de "l'anti-poésie", a remporté le Prix Cervantes 2011, considéré comme le prix Nobel de la littérature hispanique, a annoncé jeudi la ministre espagnole de la Culture, Angeles Gonzalez-Sinde.

A 97 ans, Nicanor Parra a mené "une carrière très variée, toute une vie dédiée à la poésie", a souligné la présidente du jury Margarita Salas, lors d'une conférence de presse conjointe avec Mme Gonzalez-Sinde.

Le prix Cervantes, créé en 1975 et doté de 125.000 euros, lui sera officiellement remis le 23 avril, date anniversaire de la mort en 1616 de l'une des plus grandes figures de la littérature espagnole, Miguel de Cervantes, auteur de Don Quichotte.

Né en 1914 à San Fabian de Alico au Chili, Nicanor Parra a notamment reçu le prix national de littérature du Chili pour son livre "Obra Gruesa". L'une de ses oeuvres les plus connues est "Poemas y Antipoemas".