VIDÉOS - France-Australie : le penalty de Griezmann accordé par l’arbitrage vidéo

, modifié à
  • A
  • A
L'arbitre a eu recours à la VAR pour accorder un penalty aux Bleus.
L'arbitre a eu recours à la VAR pour accorder un penalty aux Bleus. © Luis Acosta / AFP
Partagez sur :
Les Bleus ont ouvert le score après la première utilisation de l’arbitrage vidéo en Coupe du monde, samedi contre l’Australie.

Les Bleus inaugurent l’arbitrage vidéo ! L’équipe de France a ouvert le score sur penalty contre l’Australie grâce à la première utilisation de la VAR en Coupe du monde, samedi lors de leur entrée en lice. L’arbitre de la rencontre a interrompu le jeu à la 55eme minute, après une faute d'un défenseur australien sur Antoine Griezmann dans la surface de réparation, initialement non sanctionné. Après visionnage des images, l'arbitre est revenu sur sa décision et a finalement accordé un penalty aux Bleus. 

Antoine Griezmann s'est chargé de transformer lui-même la sanction pour permettre à l'équipe de France de prendre les devants à la 58ème minute de jeu. 

Déjà les premiers à avoir bénéficié de la "goal-line" et du but en or. L'équipe de France avait déjà inauguré la "goal-line technology" (pour accorder un but qui a franchi la ligne) lors de la Coupe du monde 2014. Karim Benzema avait vu son but être accordé grâce à cette technologie lors du premier match des Bleus contre le Honduras. Les Français ont également été les premiers à inscrire un but en or, lors du Mondial 1998 contre le Paraguay. Une vraie tradition, en somme.