Coupe du monde : pour Danemark-France, les supporters des Bleus veulent gagner le match de l'ambiance

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Il y avait peu de supporters français dans les tribunes lors des deux premiers matches de poule des Bleus. Mais face au Danemark, dans le grand stade moscovite, les fans sont bien décidés à donner de la voix.

REPORTAGE

81.000 spectateurs sont attendus dans le grand stade Loujniki à Moscou, mardi à 16h, heure française, pour le dernier match de poule de l'Equipe de France. Face au Danemark, les Bleus, certes déjà qualifiés, vont tout de même se battre pour arracher au moins un nul, afin de terminer premiers de leur groupe, et s'éviter ainsi les coriaces Croates en huitièmes de finale. Et pour les mener vers la victoire, les hommes de Didier Deschamps pourront assurément compter sur le soutien de leurs supporters, venus nombreux dans la capitale russe.

Des supporters plus nombreux. Sur la Place rouge, à quelques heures du début du match, des dizaines de supporters français chantent déjà La Marseillaise à pleins poumons, rapporte notre journaliste sur place. Dans les rues de Moscou, on aperçoit bon nombre de drapeaux français. Certains supporters portent des écharpes, des maillots, d'autres des bérets. Les fans des Bleus sont deux fois plus nombreux à Moscou qu'à Ekaterinbourg. Et pour cause : le déplacement jusqu'à la capitale russe est plus simple à organiser.

 

 

"Il y a une ambiance terrible". Un groupe de supporters stéphanois qu'Europe 1 a rencontré ne regrette pas d'avoir pris l'avion pour assister au troisième match des Bleus. "Il y a une ambiance terrible ! On s'éclate !", assurent-ils, avant de livrer leur analyse du match à venir. "Il ne faut pas perdre, mais on ne gagne pas, ce n'est pas dramatique. Ça va être l'affirmation de notre suprématie sur la poule, et nous donner un bon élan pour la suite." Si certains regrettent de ne pas voir l'équipe type alignée sur le terrain, tous approuvent tout de même la décision de Didier Deschamps de faire jouer les remplaçants. "Ça prouve que le groupe vit bien, qu'il accepte les changements", commente l'un d'eux.

Après avoir été submergés par les chants péruviens mercredi dernier, les supporters tricolores veulent prendre leur revanche et gagner le match des tribunes face aux Danois.