Sondage : Emmanuel Macron et Marine Le Pen toujours au coude à coude

  • A
  • A
Sondage : Emmanuel Macron et Marine Le Pen toujours au coude à coude
Marine Le Pen/Emmanuel Macron : voilà ce que pourrait être l'affiche du second tour de la présidentielle.@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Dans un sondage Ifop-Fiducial publié lundi, Emmanuel Macron devance d'une courte tête Marine Le Pen, les deux candidats à la présidentielle étant respectivement à 26% et 25,5% des intentions de vote.

Emmanuel Macron reste en tête des intentions de vote au premier tour de l'élection présidentielle, malgré une légère progression de Marine Le Pen, selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNEWS et Sud Radio publié lundi.

Les Français se disent de plus en plus sûrs de leur choix de voter Macron. Avec 26% (stable), l'ancien ministre de l'Économie devance légèrement la députée européenne (25,5% ; +0,5 point). Les candidats d'En Marche! et du Front national continuent de dominer l'enquête quotidienne de l'institut. Parmi les Français qui disent vouloir voter pour Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle, de plus en plus sont sûrs de leur choix. En un mois, leur pourcentage est passé de 47 à 64%, gagnant 17 points. Dans l'hypothèse d'un second tour Macron-Le Pen, l'ancien ministre l'emporterait avec 60%, un résultat stable.

Fillon en baisse, Hamon stagne. Derrière ce duo de tête, François Fillon perd 0,5 point, à 17% d'intentions de vote. C'est son score le plus bas depuis le 1er février dernier, date de début de cette enquête. Le candidat Les Républicains ne devance plus Jean-Luc Mélenchon que de deux points. Après avoir gagné près de 5 points depuis le milieu du mois de mars, le candidat de la France insoumise est stable (15%). Toujours à gauche, le socialiste Benoît Hamon stagne à 10%.

Le sondage a été réalisé en ligne du 30 mars au 3 avril auprès d'un échantillon de 2.232 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d'un échantillon de 2.400 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les intentions de vote ne constituent pas une prévision de résultat, elles donnent une indication de l'état des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.