Marine Le Pen

Marine Le Pen

Front National

Marine le Pen est la candidate officielle du Front National à l'élection présidentielle de 2017. Elle s'était présentée à la présidentielle de 2012 et avait obtenu 17,90% des voix au premier tour.

SA BIO

Sa date et son lieu de naissance. De son vrai nom Marion Anne Perrine Le Pen, elle est née le 5 août 1968 à Neuilly-sur-Seine et est âgée de 48 ans.

Ses fonctions actuelles. Elle est présidente du Front national depuis janvier 2011, députée européenne et conseillère régionale des Hauts-de-France.

Son parti. Le Front national

Son parcours. Troisième fille de Jean-Marie Le Pen, le fondateur du FN, celle que ses partisans surnomment par son prénom ne suit pas immédiatement le chemin paternel. Après des études de droit à Paris, elle devient avocate dans la capitale en 1992 avant de rejoindre finalement le service juridique du FN en 1998. Elle va alors s’investir dans le Nord et deviendra plus tard conseillère régionale du Nord-Pas-Calais et conseillère municipale d’Hénin-Beaumont. En 2007, Marine Le Pen devient la directrice stratégique de la campagne de Jean-Marie Le Pen avant de prendre en 2011 les rênes du parti. Candidate à l’élection de 2012, elle réalise le meilleur score du FN à une élection présidentielle avec 17,90% des suffrages. Forte du succès de dédiabolisation du parti, Marine Le Pen continue d’engranger des voix en vue de 2017.

Son résultat à la présidentielle de 2012. Elle obtient 17,90% des suffrages exprimés.

Sa vie privée. Marine Le Pen a divorcé deux fois, avec Franck Chauffroy d’abord et Eric Lorio ensuite, tous deux membres du FN. C’est avec Franck Chauffroy qu’elle a eu ses trois enfants, Jeanne, Louis et Mathilde. Elle aime d’ailleurs souligner qu’elle a eu ses trois enfants en dix mois puisqu’elle est tombée enceinte de ses jumeaux un mois après avoir accouché. La présidente du FN est aujourd’hui la compagne de Louis Aliot, député européen du FN. Celle que l’on a souvent décrite comme la reine du dancefloor dans sa jeunesse est maintenant connue pour sa passion des chats mais aussi du jardinage.

SA CANDIDATURE

Comment elle s’est déclarée. Marine Le Pen, en tant que présidente du parti, est candidate naturelle du Front national. Elle s’est officiellement lancée dans la course le 8 février 2016, sur le plateau du 20h de TF1.

Son slogan.  Après “La France apaisée”, Marine Le Pen a dévoilé lors des Estivales de Frejus, un nouveau slogan “Au nom du peuple” qui n’est pas sans rappeler “Le Pen, le peuple” utilisé par son père lors de la campagne présidentielle de 1988. Elle devrait utiliser ce slogan jusqu’en février au moins.

Son enjeu pour 2017. Ratisser large, rassembler : c’est tout l’enjeu de Marine Le Pen en 2017. Et pour l’instant, les sondages lui donnent raison : elle se qualifie au second tour de la présidentielle dans de très nombreux cas de figure. Mais la présidente du FN et son parti le savent : ils vont se heurter au fameux plafond de verre, qui rend improbable son arrivée à l’Elysée. Les cadres du parti pensent donc à l’après et l’après passera peut-être par un groupe à l’Assemblée nationale. L’objectif de 15 députés est bien plus atteignable. Et la question d’une candidature de Marine Le Pen à Hénin-Beaumont est en train de faire son chemin.

Son signe distinctif. Marine Le Pen est la seule femme présidente d’un grand mouvement politique. Elle est aussi la seule à être une héritière en politique puisqu’elle a pris la succession de son père, fondateur du parti. La présidente du FN est aussi à la tête d’un parti qui a longtemps été honni par par les autres responsables politiques et les médias. Depuis plusieurs années, elle s’efforce donc de “normaliser” et “dédiaboliser” le FN.

SON PROGRAMME EN CINQ POINTS

 

  • Réformer les institutions. Marine Le Pen propose d’introduire la proportionnelle intégrale avec prime majoritaire aux législatives. Elle souhaite aussi abaisser le nombre de députés à 300 (contre 577 actuellement) et celui de sénateurs à 200 (au lieu de 348). La création d’un référendum d’initiative populaire, possible sur proposition d’au moins 500.000 électeurs, est également prévue.

  • Questionner l’appartenance à l’Europe. Pour la présidente du Front national, il faut que la France “retrouve sa souveraineté (monétaire, législative, territoriale, économique)”. Elle compte donc organiser un référendum sur l’appartenance du pays à l’Union européenne et assurer le “rétablissement d’une monnaie nationale”.

  • Patriotisme économique. Les “contraintes européennes”, Marine Le Pen n’en veut plus. La présidente du Front national souhaiterait réserver la commande publique aux entreprises française, mettre en place une taxe additionnelle sur l’embauche de salariés étrangers et soutenir le “Fabriqué en France” par “un étiquetage obligatoire, clair et loyal sur l’origine des produits”.

  • Réguler l’immigration. Sans surprise, le Front national veut “réduire l’immigration légale” à un solde annuel de 10.000 personnes, mettre fin au caractère automatique du regroupement familial et à l’acquisition de la nationalité française par mariage. En outre, Marine Le Pen souhaite “rendre impossible la régularisation ou la naturalisation des étrangers en situation illégale”.

  • Lutter contre le terrorisme. Pour “éradiquer le terrorisme”, Marine Le Pen a un projet drastique : interdiction et dissolution de tous “les organismes de nature liés aux fondamentalistes islamistes”, expulsion des fichés S qui le sont pour lien avec l’islamisme radical, fermeture de toutes les mosquées extrémistes recensées par le ministère de l’Intérieur.

Partagez sur :
Les derniers articles