Primaire de la droite : retrouvez tous les résultats du premier tour

  • A
  • A
Primaire de la droite : retrouvez tous les résultats du premier tour
Selon des résultats encore provisoires, François Fillon affronterait Alain Juppé au deuxième tour, dimanche.
Partagez sur :

Selon les résultats définitifs portant sur l'intégralité des 10.229 bureaux de vote, François Fillon arrive très nettement en tête du premier tour de la primaire de la droite, devant Alain Juppé.

L'ESSENTIEL

C'est un résultat sans appel. Mercredi, à la mi-journée, alors que les 10.229 bureaux de vote ont livré leur verdict, François Fillon arrive nettement en tête du premier tour de la primaire de la droite, devant Alain Juppé. Nicolas Sarkozy, troisième, est lui éliminé de la course au second tour, prévu dimanche prochain. Dans son discours, l'ancien chef de l'État a d'ailleurs reconnu sa défaite.

  • Les résultats des 7 candidats

Voici le détail des résultats :

1. François Fillon : 44,1% 

2. Alain Juppé : 28,6%

3. Nicolas Sarkozy : 20,7%

4. Nathalie Kosciusko-Morizet : 2,6%

5. Bruno Le Maire : 2,4%

6. Jean-Frédéric Poisson : 1,5%

7. Jean-François Copé : 0,3%

Sans titre

  • Quid des Français de l'étranger

Pour Nicolas Sarkozy, le coup est encore plus dur hors des frontières hexagonales. Seuls 8,7% des quelque 53.000 Français de l’étranger lui ont accordé leur vote, contre 45,5% pour Alain Juppé et 37,3% pour François Fillon. 

  • Une participation massive

La participation a été particulièrement forte pour ce premier tour. Le chiffre définitif, publié mercredi, fait état de 4,27 millions d'électeurs. À titre de comparaison, le premier tour de la primaire socialiste, en 2011, avait réuni 2,66 millions d’électeurs.

vote-PS

  • Le profil des électeurs : 15% seraient de gauche

Parmi ces électeurs, tous n’étaient pourtant pas de droite. Selon les estimations de l’institut Elabe, pour BFM TV, seuls six électeurs sur dix (63%) viendraient de la droite et du centre, et sont identifiés comme tels. 15% seraient de gauche, 14% sans préférence partisane et 8% seraient affiliés au Front national.

  • Le chômage, première motivation des électeurs

C'est l'une des principales préoccupations des Français. C'est aussi celle des électeurs de la primaire : le niveau du chômage. Selon un sondage Odoxa publié dimanche soir, le chômage arrive en effet en tête des motivations des électeurs, avec 37% de réponses, cinq points devant l'immigration (32%). Suivent la lutte contre le terrorisme (29%), la fiscalité (25%), l'éducation (22%) et le pouvoir d'achat (20%), selon cette enquête pour France2, avec dentsu consulting. Trois électeurs sur quatre (73%) ont voté pour le candidat dont ils apprécient les projets et 27% pour éviter qu'un autre candidat l'emporte.

fff