Tchernobyl : Bouygues et Vinci associés pour construire un nouveau sarcophage

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Le fameux réacteur 4 de Tchernobyl avait explosé il y a 30 ans. Son sarcophage de protection vient d’être remplacé et ce sont des Français qui s’en sont chargés.

Deux géants du BTP : Bouygues et Vinci. Deux concurrents, mais qui se sont associés pour l’occasion. Ils sont tous les deux installés en Île-de-France, l’un à Guyancourt, l’autre à Rueil-Malmaison.

On s’en souvient : le sarcophage avait été construit il y a 30 ans, à la va-vite puisque tout s’est fait dans l’urgence. Résultat : il commençait à se fissurer. Il y a même des endroits où il s’affaissait.

Nos Français ont eu l’idée de construire un immense couvercle hermétique par-dessus. Ce qui va permettre de démanteler tranquillement le vieux sarcophage et de retirer tous les déchets, sans risquer la moindre fuite radioactive vers l’extérieur. 

Quelle taille fait ce couvercle ?

Il est gigantesque puisqu’il mesure 110 mètres de haut pour 160 mètres de long et pèse 36.000 tonnes. Il pourrait couvrir le stade de France avec Notre Dame de Paris à l’intérieur ! C’est tout simplement la plus grande structure mobile terrestre jamais construite.

En plus, elle est conçue pour résister un siècle, même en cas de tremblement de terre ou de météo extrême. Donc une vraie prouesse technique.

Bouygues et Vinci ont d’ailleurs embarqué avec eux les meilleures PME françaises. Par exemple la Cnim pour le revêtement ou Gorgé pour les ponts roulants. Une vraie belle démonstration de savoir-faire et d’ingénierie française.

C’était le nouveau dôme qui remplace le sarcophage de Tchernobyl, du Made in Île-de-France ce matin.

Pour plus de détails, cliquez ici.