Spicee : la touche française au grand reportage sur Internet

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Spicee : la touche française au grand reportage sur Internet

L’américain Netflix fait les gros titres avec son expansion dans 130 pays. C’est oublier qu’en France aussi, nous avons un champion de la vidéo en ligne qui part à l’international. Il s'agit de Spicee, une plate-forme de reportages sur internet, installée à Paris dans le 11e arrondissement.

Ils ont créé un média, plutôt haut de gamme, avec de l’investigation, des portraits, du grand reportage comme à la télé, mais que l’on consomme à la demande, sur sa tablette ou son portable. Pour se faire une idée, ils ont par exemple un documentaire où ils suivent pendant 10 jours, en immersion, des djihadistes en Syrie. Totalement inédit.

Jusqu’ici ces sujets n’existaient qu’en français. Ils seront désormais traduits en anglais, arabe et espagnol. On pourra donc profiter du savoir-faire français en matière de reportage aux 4 coins du globe.

En France, nous avons la chance d’avoir encore quelques belles émissions d’enquête à la télévision. Mais dans beaucoup de pays, il n’y a plus que des télénovella, de la téléréalité ou des jeux stupides. Ceux qui cherchent des sujets plus ambitieux doivent se tourner vers Internet. Or jusqu’ici, on y trouvait surtout des contenus avec une vision très américaine : des sites comme Vice Media ou Mashable. Désormais, on aura aussi une vision Française avec Spicee.

Une différence notable toutefois, le site n’est pas gratuit mais payant. Il n’y a donc pas de publicité, mais il faut payer un abonnement de 9€/mois ou acheter les vidéos à l’unité. C’est peut-être leur principal handicap. Mais cela leur garantit une indépendance éditoriale et, surtout, ils évitent d’être tirés vers le bas par une course à l’audience.

Signalons par ailleurs qu’Europe1.fr publie actuellement leur enquête "Conspi Hunter" sur la façon dont les théories du complot sévissent sur Internet, notamment après les attentats contre Charlie Hebdo.