Ecully : les lunettes pour presbytes réglables

  • A
  • A
Made in France est une chronique de l'émission La matinale d'Europe 1
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Magnys : des lunettes adaptées à la morphologie, vendues sans ordonnance

Une innovation qui va ravir les presbytes. Elle nous vient d’Ecully, dans la métropole du Grand Lyon (69).

On le rappelle, presbyte, vient du grec « presbys » ce qui veut dire « vieil homme ». On a du mal à voir de près ce qui oblige à tendre les bras pour lire. 22 millions de français souffrent de ce trouble de la vision.

Or jusqu’ici les presbytes n’avaient que deux options : des lunettes loupe, vendues de 3 à 5 €, mais pas toujours efficaces ; ou des lunettes sur ordonnance parfaitement adaptées, mais facturées en moyenne 500 €.

Une toute jeune entreprise, Magnys, vient de créer une catégorie intermédiaire : des lunettes pour presbytes, sans ordonnance, mais réglables en quelques secondes par un opticien.

Le professionnel n’aura qu’à ajuster l’écart entre les pupilles. Cela permet d’avoir un verre parfaitement centré, donc de mieux voir. Quant à la correction, il n’y rien à régler. Ce sont des verres dits « dégressifs », c’est-à-dire qu’ils font loupe uniquement de près (entre 35 cm et 2 m).

Jusqu’ici, pour obtenir le même effet, il fallait fabriquer des verres sur mesure. Avec cette nouvelle technique, il suffira d’un réglage directement chez l’opticien. Cela permettra de vendre ces lunettes autour 60 €, ce qui reste raisonnable.

Les lunettes de Magnys seront disponibles dans quelques mois, au printemps 2016. Le système d’ajustement vient tout juste d’être breveté après 18 mois de recherche et développement. La fabrication va donc pouvoir démarrer en Rhône-Alpes et en Provence. Du 100% made in France.