Amiens : ils reconditionnent les casques des vols Air France

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Made in France est une chronique de l'émission Europe matin
Partagez sur :

Anicet Mbida nous présente chaque matin les plus belles inventions françaises.

Amiens : ils reconditionnent les casques des vols Air France

Aujourd’hui, coup de projecteur sur une entreprise pas comme les autres. Elle fait partie de ce que l’on appelle "les entreprises adaptées", parce qu’elle emploie en majorité des handicapés. Celle-ci fait partie de l’Association des Paralysés de France (APF), avec des ateliers ultra modernes installés à Amiens dans la Somme (80).

 Grâce à elle, on ne jette plus les casques distribués dans les avions Air France. Ils sont récupérés, nettoyés et réemballés comme neufs. Plus de 13 millions de casques sont ainsi traités chaque année. Ce qui permet d’éviter 400 tonnes de déchets essentiellement en plastique. Un tel volume serait impossible à traiter à la main, car la société reçoit jusqu’à 80.000 casques par jour. Elle a donc mis au point une machine qui automatise la plupart des opérations. Elle a même inventé le premier processus de reconditionnement de casques au monde. Et aujourd’hui elle est courtisée par d’autres compagnies aériennes.

Notez, qu’auparavant, l’APF d’Amiens s’était spécialisée dans la sous-traitance pour le secteur automobile. Mais les fermetures d’usines et les délocalisations l’ont obligé à se diversifier. Preuve, s’il en fallait, que le monde handicapé est autant capable de se réinventer que d’innover.

Il existe malheureusement trop peu d’entreprises adaptées. Pourtant la loi oblige les structures de plus de 20 salariés à intégrer au moins 6% de personnel handicapé. Combien y en-a-t-il aujourd’hui ? A peine à 3% en moyenne. Rappelons qu’il est aussi possible de sous-traiter certaines prestations à des entreprises adaptées. C’est pris en compte dans le quota de personnel handicapé. Pourquoi s’en priver quand certaines sont aussi innovantes.