Saviez-vous que les émojis ont été créés pour régler une dispute amoureuse ?

  • A
  • A
Partagez sur :
Dans "Historiquement vôtre", le chroniqueur d'Europe 1 David Castello-Lopes revient sur les origines des émojis. L'invention de ces célèbres symboles, qui ont été pensés pour transmettre des émotions et donner des intonations aux messages, est à mettre au crédit du Japonais Shigetaka Kurita.

Tous les jours dans Historiquement vôtre, David Castello-Lopes revient sur les origines d'un objet ou d'un concept de la vie quotidienne. Vendredi, il s'est penché sur l'origine des émojis. Ces symboles sont désormais omniprésents sur internet et dans les conversations. L'inventeur des émojis, le japonais Shigetaka Kurita, souhaitait permettre de transmettre des intonations et des émotions par écrit afin d'éviter toute confusion lorsqu'il s'adressait à sa petite amie et il a lancé un phénomène mondial.

Un manque cruel d'intonation à l'écrit

"C’est grâce à l’écriture qu’on a pu créer des religions qui durent super longtemps ou qu’on peut insulter les gens sur Internet. Mais il y a un problème avec l’écrit, c’est que cela ne permet pas de transmettre une intonation. L’intonation de base avec laquelle on imagine qu’une phrase est prononcée quand on la lit, c’est une intonation neutre. 

Si on lit "Michel a encore dormi chez moi hier", c’est avec une intonation très très neutre que vous allez imaginer la phrase. Cela va transmettre une impression qui sera sempiternellement sèche et froide. Mais peut être que j’avais envie de dire "j’en ai marre" ou au contraire faire un sous entendu sexuel.

Faire passer des émotions dans les messages à sa petite amie

Heureusement aujourd’hui il y a les emojis qui permettent de colorer le sens d’une phrase et d’en donner l’intonation à l’écrit. Alors, d'où viennent les emojis ? Qui les a inventés ? L’étymologie peut vous aider. E (image) - Moji (Caractère). C'est japonais et ça n’a rien à voir avec les émotions. Et donc comme les emojis c’était japonais, je suis allé au Japon encore une fois, voir un monsieur qui s’appelle Shigetaka Kurita, l’inventeur des emojis. 

C’était la fin des années 90, et Shigetaka était employé chez Docomo qui est la plus grande société de téléphones portables au Japon. Et à l’époque c’était le début de l’internet sur les téléphones. Sauf que quand on voulait envoyer des messages ils étaient limités à 250 caractères. Ce qui est peu court quand même, surtout si on veut faire passer des émotions. Ce qui énervait Shigetaka, et il m’a même dit que ça amenait à des disputes avec sa petite amie.

176 émojis voient le jour en 1999

Du coup, il s’est dit : 'Mais si je fais des dessins, il sera infiniment plus aisé de communiquer'. Et il s’est mis au travail. À l’époque les caractères étaient affichés dans des carrés de 12 pixels sur 12, ce qui faisait 144 pixels. Et donc il fallait pouvoir faire des formes juste en noircissant certains de ces carrés et pas d’autres. Et c’est ce qu’a fait Shigetaka pendant plusieurs semaines. Et finalement, en 1999 les 176 premiers emojis de l’histoire du monde sont rendus publics au Japon.

Depuis ils sont entrés dans la collection du MOMA à New York. Et aujourd’hui il y en a des milliers. Et même les gens qui y étaient totalement réfractaires s’y sont mis au moins un peu."

Europe 1
Par David Castello-Lopes