Salon de l'automobile de Genève : les voitures volantes au rendez-vous !

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Au Salon de l'Automobile de Genève, l'heure n'est plus aux voitures ultra rapides sur la route mais aux véhicules volants.

Les voitures volantes débarquent au Salon de Genève. Le rendez-vous annuel des amateurs d'automobiles a ouvert ses portes au public jeudi. Et parmi les stands, certains présentent des véhicules qui roulent et qui peuvent aussi... voler.

300.000 euros pour faire 500 kilomètres en voiture-hélicoptère. En quelques minutes, les hélices rotatives fixées sur le toit se déploient et la voiture devient un hélicoptère. La "Liberty" est née de l'imagination de Robert Dingemanse, fondateur de l'entreprise néerlandaise, Pal-V.

"Nous amenons sur le marché la première voiture volante de l'histoire. Dans les airs, c'est une sorte d'hélicoptère et sur la route, c'est une voiture sportive pour deux personnes. Donc vous démarrez dans votre garage pour un petit trajet - vous pouvez voler jusqu'à 500 kilomètres - et puis vous allez vous garer sur n'importe quelle place de parking." Il faudra tout de même débourser... 300.000 euros pour s'offrir cette automobile du futur.

Airbus se lance dans le business. Autre concept, pour une utilisation plutôt ponctuelle : le "Pop Up Next". Il s'agit d'une capsule 2 en 1 qui laisse ses roues au sol pour s'arrimer à un drone pour s'élever dans les airs. La partie volante est développée par Airbus.

"C'est un business qui a besoin des compétences que nous avons pour certifier les véhicules pour voler au-dessus des villes", explique Mark Cousin, le chef de projet du Pop Up Next. "Le marché principal sur lequel on voit une demande aujourd'hui, c'est pour le transport entre les aéroports et les centre-villes." Plusieurs villes sont intéressées, mais avant la commercialisation, il faudra savoir où précisément les vols seront autorisés.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par M.R.