Il est possible de générer un portrait-robot à partir d'un simple échantillon ADN

  • A
  • A
Partagez sur :
La couleur des yeux, de la peau ou des cheveux d'une personne est aisément devinable avec un échantillon d'ADN. Mais des chercheurs chinois ont également réussi à en tirer la forme du visage ou encore la taille du front. De quoi générer un portrait-robot intégral à partir d'une goutte de sang, comme l'explique notre chroniqueur innovation Anicet Mbida. 

C'est une innovation à la fois surprenante et inquiétante. On arrive désormais à générer le portrait-robot d'une personne à partir d'un simple échantillon d'ADN, comme une goutte de sang ou un poil. La couleur des yeux, de la peau ou des cheveux, tout cela était déjà aisément déterminable grâce à une analyse génétique. Plus récemment, on a commencé à déduire la forme du visage, menton et des oreilles. Désormais, la technique se perfectionne.

Ce sont des chercheurs chinois de l'Institut de génomique de Pékin qui sont allés beaucoup plus loin. Ils ont montré qu'ils savaient reconnaître des traits comme la forme des lèvres, des pommettes, des yeux ou la taille du front. Cela veut dire qu'il suffirait de ramasser un poil sur une scène de crime pour avoir un portrait-robot précis de son propriétaire.

Des résultats notables... mais pas infaillibles

Ces chercheurs promettent une fiabilité de 75%, ce qui est notable sans être infaillible. Parce qu'il n'y a pas tout dans l'ADN : impossible de connaitre la morphologie de la personne, si elle est fine ou enveloppée, si elle a de la barbe, des cicatrices ou encore des boutons… Cela peut donc mettre les enquêteurs sur la voie, mais ce ne sera jamais suffisant pour envoyer quelqu'un en prison. 

En revanche, c'est une technologie qu'il faudra bien encadrer. Car certains envisagent déjà de l'utiliser pour prédire la tête d'un bébé quand il sera adulte...voire pour choisir le visage de leur enfant.