Colis pour Noël : plongée dans l’un des plus gros centres de tri de France

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
A l’approche des fêtes de fin d’année, le volume de colis traités par les transporteurs est en forte hausse. Europe 1 est allé visiter le hub européen de FedEx.
REPORTAGE

Jusqu'à 32 millions de colis traités chaque jour, contre 14 millions habituellement. La période des fêtes de fin d'année engendre un pic d’activité pour les transporteurs qui doivent garantir l'arrivée des cadeaux à temps pour Noël. Parmi eux, FedEx, l'un des trois leaders du marché avec DHL et UPS, a implanté son hub européen à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. C'est là que transitent tous ses colis à destination de la France et de l'Europe, mais c'est aussi de là que partent les paquets expédiés à l'étranger par les vendeurs français. Europe 1 est allé le visiter.

16h : arrivée des premiers avions

Pour plus de facilité, le site de FedEx est implanté en plein cœur de la zone aéroportuaire. Toutes les personnes qui souhaitent entrer sur le site où sont traités les colis doivent donc passer plusieurs contrôles de sécurité, de la même façon que si elles allaient prendre l'avion. Pour acheminer les colis au plus vite, les 2.200 employés du site travaillent en fin d'après-midi et la nuit. Les premiers avions contenant des marchandises arrivent vers 16 heures. "A cette heure-là, ce sont des avions arrivant des Etats-Unis, du Moyen-Orient et de l'Asie qui transportent des marchandises à destination de l'Europe", précise à Europe 1 Julien Ducoup, directeur du hub de FedEx à Roissy. Une seconde vague d'arrivée, pour les colis intra-européens a lieu entre 22 heures et 23 heures.

dangereuxok

Une fois l'avion arrivé, les containers sont déchargés en 45 minutes puis transportés jusqu'au bâtiment de tri. Les équipes séparent alors le courrier, les petits colis, les gros colis et les colis classés comme dangereux. "Les produits dangereux ne sont pas forcément ceux auxquels on pense. Le parfum, qui est inflammable, est notamment considéré comme un produit dangereux pour le transport aérien", explique le directeur du hub. Une fois ce premier tri effectué et l'étiquette du colis scannée par les équipes pour connaitre sa destination, une deuxième étiquette est placée sur le colis. Elle indique son cheminement dans l’entrepôt et si le produit doit être inspecté par les douanes, qui disposent directement d'un bureau sur le site. 

17h - 20h : tri des colis

Pour traiter les colis le plus rapidement possible, cinq chaînes sont dédiées au déchargement. Les lettres et les petits colis sont envoyés dans une structure automatique, au premier étage de la plateforme, où ils sont répartis en fonction de leur destination. La machine fait ensuite tomber les lettres dans le sac qui est dédié à leur destination. Une fois le sac plein il est étiqueté et placé dans un container. "Entre le moment où nous injections un colis dans le système et le moment où le container est prêt à repartir, il se passe environ 25 à 30 minutes", indique Julien Ducoup.

fed1280

Les colis, eux, circulent sur un long tapis roulant et sont poussés manuellement par les équipes dans le bac correspondant à leur destination. La personne responsable de la destination scanne alors l'étiquette pour éviter les erreurs puis place le colis dans le container. Pour optimiser le remplissage de l'avion et en fonction du nombre de colis à traiter, plusieurs tailles de containers sont disponibles. Les petits sont ceux qui iront dans les soutes des avions, tandis que les plus gros seront rangés sur le pont principal, là où seraient les sièges sur un avion de transport passager. 

Dans le même temps, les équipes logistiques préparent les plans de chargement des avions grâce à un logiciel spécifique. Présents dans une salle plus calme, un peu à l'écart, ils décident à quel endroit de l'avion sera placé chaque container. Ils peuvent ensuite transmettre les informations aux équipes sur les pistes, qui sont équipées de tablettes. "Il faut notamment veiller à respecter le centrage de l'avion pour ne pas mettre tout le poids au même endroit", précise le responsable du site.

chargement

19h - 20h : chargement des avions et des camions

Sur les pistes, les équipes commencent par scanner les containers pour indiquer qu'ils sont présents. Il leur faut 45 minutes maximum pour terminer le chargement complet de l'avion. Ce temps de chargement dépend en effet de l'avion utilisé. Les destinations avec le plus de trafic, notamment vers le hub international de FedEx à Memphis, sont couvertes par des Boeing 777, tandis que des villes plus proches, comme Nice, sont desservies en ATR42. "Là, il est 20h15, d'ici 25 minutes le premier avion va décoller pour Memphis et ensuite un second partira pour Indianapolis", résume Julien Ducoup. Enfin, pour les villes lointaines qui ne sont pas directement desservies par le réseau FedEx, notamment en Afrique, les containers sont transportés dans les soutes des avions passagers, et notamment Air France avec qui le transporteur a noué un important partenariat.

avionok

Au total, entre le départ du colis depuis le bureau de son expéditeur jusqu'à la livraison du colis, il s'écoule 24 heures. "L'avion pour Memphis part à 20h40, il va arriver sur place aux alentours de minuit heure locale, pour connecter avec les opérations de tri et repartir en fin de nuit, vers 4h, pour être livré avant 10h30 partout aux Etats-Unis", conclut le responsable du site, avant le début d'une seconde opération, entre 23 heures et 4 heures pour traiter les colis qui seront livrés en Europe.