CES 2019 : Google transforme Assistant en interprète

  • A
  • A
© Google
Partagez sur :

Google a présenté mardi les nouveautés de son assistant intelligent Assistant lors du CES de Las Vegas.

DEPUIS LE CES

Google est bien décidé à ne pas passer inaperçu pour le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. La firme de Mountain View a annoncé plusieurs nouveautés à venir sur son assistant intelligent Google Assistant. Il sera désormais capable de jouer les interprètes dans 27 langues, dont le français, et arrivera prochainement sur un petit réveil commercialisé par Lenovo.

Interprète dans plusieurs langues. Tous les appareils équipés de Google Assistant, qu'il s'agisse d'un smartphone, d'une enceinte connectée ou d'un téléviseur pourront traduire les phrases des utilisateurs dans 27 langues. Un simple "Ok Google, aide moi à parler français" ou "Ok Google, soit mon interprète pour le français" permet de déclencher le logiciel qui demande ensuite quelle phrase doit être traduite. L'appareil prononce ensuite la phrase traduite et relance le microphone pour permettre à l'interlocuteur de répondre dans sa langue. La réponse est ensuite annoncée et la conversation peut continuer autant que nécessaire. 

Pour simplifier l'utilisation, il n'est pas nécessaire d'indiquer à Assistant dans quelle langue parle l'interlocuteur, ce dernier le comprend automatiquement. Même si la conversation n'est pas encore totalement naturelle en raison du délai entre la prononciation d'une phrase et sa traduction, il s'agit d'une très grosse amélioration pour Assistant.

Un réveil connecté. En parallèle de l'interprète, Google a également profité du CES pour présenter un réveil connecté développé par Lenovo. Il viendra concurrencer le réveil intelligent déjà commercialisé par Amazon et équipé de l'assistant du spécialiste du commerce, Alexa. Ce nouveau réveil de Google est équipé d'un écran rectangulaire de 4 pouces. Essentiellement pensé pour afficher l'heure et gérer des réveils, il est également capable de recharger un smartphone, jouer de la musique ou lancer un scénario pour le coucher (éteindre les lumières, fermer les volets...). Baptisé "Smart Clock", le réveil sera commercialisé au printemps pour 80 dollars. Le prix en euros n'a pas encore été communiqué.