Bientôt des climatiseurs peu gourmands en électricité

  • A
  • A
Partagez sur :
Au Mondial des énergies du futur, qui ara lieu toute la semaine à Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis, seront présentés des climatiseurs très économes en électricité, grâce à un système de vide qui permet à l’eau de s’évaporer plus facilement. Une bonne nouvelle pour la planète.

Lundi s’ouvre à Abu Dhabi le sommet mondial des énergies du futur. Il aura lieu toute la semaine dans la capitale des Émirats arabes unis. Et parmi les innovations, on devrait voir des climatisations qui consomment très peu d’électricité.

Il était temps. Cela fait presque cent ans que l’air conditionné existe. Pourtant, la technologie n’a quasiment pas évolué. Pour vous donner une idée, sur les appareils d’aujourd’hui, le meilleur rendement (c’est-à-dire le meilleur ratio entre la chaleur retirée et l’énergie utilisée) est d’à peine 15%. Ce qui est ridicule. C’est pour cela qu’on veut révolutionner le secteur avec de toutes nouvelles techniques de refroidissement.

Parmi les exemples existants se trouve un refroidissement uniquement à base d’eau. C’est assez malin : on fait le vide dans le climatiseur, ce qui permet à l’eau de s’évaporer à 20-25°C au lieu des 100°C habituels. Je ne sais pas si vous vous souvenez de vos cours de physique. Mais si la pression est très basse, l’eau peut s’évaporer à température ambiante, et par la même occasion absorber beaucoup de chaleur.

Déjà disponibles en précommande

C’est la startup OxiCool qui a développé ce système. Ils annoncent une consommation électrique réduite de 90% par rapport à une climatisation équivalente. En plus, leur système est totalement silencieux. Donc plus de bourdonnements. Seul inconvénient, leur appareil est beaucoup plus encombrant que les modèles actuels. Ils seront disponibles très bientôt, puisqu’ils sont en précommande.

Et on espère qu’il y aura beaucoup d’autres innovations comme celle-ci. Car on a beau critiquer la climatisation, elle sauve des vies pendant la canicule et plusieurs régions ne seraient pas habitables s’il n’y avait pas de climatisation.

Europe 1
Par Anicet Mbida